Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Audits: la justice sénégalaise sert un mandat d'arrêt international à l'ancien DG de DDD, Christian Salvy

La justice sénégalaise a décerné un mandat d’arrêt international contre l’ex-directeur général de la société de transport Dakar Dem Dikk, le Français Christian Salvy, dans le cadre du traitement des infractions portant sur les deniers publics, annonce le procureur le Parquet, dans un communiqué transmis, lundi, à l’APS.



Audits: la justice sénégalaise sert un mandat d'arrêt international à l'ancien DG de DDD, Christian Salvy
Les autres responsables de cette entreprise mis en cause dans cette affaire ‘’ont été inculpés et placés sous contrôle judiciaires’’, selon la même source.

Pour l’Agence de développement municipal (ADM), ‘’les inculpés qui ont cautionné l’intégralité des montants présumés détournés ont été placés sous contrôle judiciaire’’, mentionne le communiqué du procureur de la République, Ousmane Diagne.

En plus de ces dossiers en cours d’information judiciaire, il y a les dossiers en cours d’enquête. Ils concernent l’Agence autonome des travaux routiers (AATR), le Conseil sénégalais des chargeurs (COSEC), indique le procureur.

Il précise que les dossiers d’audit de la gestion 2008 des villes de Dakar et de Pikine ainsi que les rapports de la Cour des comptes de vérification des établissements publics relatifs au Plan Jaxaay, au Programme de construction d’immeubles administratifs et de réhabilitation du patrimoine bâti de l’Etat (PCRPE) et l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) ont été transmis pour enquête respectivement à la Section de recherches, à la Division des investigations criminelles (DIC) et à la Sûreté urbaine.

‘’Le procureur de la République entend réaffirmer sa détermination à faire toute la lumière sur ces affaires dans le respect strict de la légalité et des droits de défenses (…)’’, mentionne le texte.

Il assure à ‘’toutes les parties concernées que ceux qui n’ont rien à se reprocher n’ont absolument rien à craindre comme l’attestent, du reste, les deux mesures de classement sans suite sur trois procédures transmises en retour’’.
 

APS


Mardi 26 Juin 2012 - 11:34


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter