Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Augmentation des cas communautaires Covid-19 au Sénégal: Aïda Mbodj accuse le faux médecin Amadou Samba



L’honorable député Aïda Mbodj a rappelé au ministre de la Santé et de l’Action sociale Abdoulaye Diouf Sarr le fâcheux épisode du faux médecin Amadou Samba. Cette après-midi, à l’Assemblée nationale, la parlementaire a invité le ministre de la Santé à éclairer l’opinion sur le cas de Amadou Samba.
 
L’ancien ministre de la Femme, de la Famille et du Développement social, sous Wade, se demande si ce n'est pas ce faux docteur samba qui est à l’origine « de l'augmentation des cas communautaires ». Car, selon elle, personne se sait ce qui est advenu des patients qu’il a eu à traiter ».
 
En effet, avec l’apparition de la Covid-19, il a trouvé la poule aux œufs d’or. À preuve, peu avant son arrestation, il venait de «tester» des employés de la Caisse des dépôts et consignations (Cdc). Dans le document relatant les "résultats négatifs" qu’il avait communiqués aux intéressés, il avait purement et simplement falsifié l’en-tête de l’Institut Pasteur de Dakar.

Le plus grave est que pendant ses «tests», Samba effectuait des prélèvements sanguins alors qu’on ne fait pas ce genre de prélèvement pour la Covid-19, mais plutôt l’écouvillonnage. Dans le secret de sa garde à vue, Samba a révélé aux enquêteurs que les poches de sang prélevés sur les patients étaient systématiquement jetées dans les toilettes même si un lot important (en attente) a été retrouvé dans son domicile, sis à Keur Ndiaye Lô, lors d’une perquisition.

Aïda Mbodj a aussi invité le ministre a apporté toute la lumière sur la nouvelle maladie, qui attaque les pécheurs.


Dimanche 29 Novembre 2020 - 17:23


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter