Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Avec une hausse de 4% au troisième trimestre de 2019, l'Ansd estime le PIB à 3 344,3 milliards Fcfa



Avec une hausse de 4% au troisième trimestre de 2019, l'Ansd estime le PIB à 3 344,3 milliards Fcfa
L'Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd) a publié son rapport trimestriel sur le Produit Intérieur Brut (Pib) ce jeudi 26 décembre 2019. Elle relève qu'au troisième trimestre de l’année 2019, le Produit Intérieur Brut (PIB) en volume, corrigé des variations saisonnières (CVS), s’est accru de 4,0% par rapport au trimestre précédent. Selon l'Ansd "Ce résultat est imputable à la croissance du secteur primaire (+5,3%), du secondaire (+5,3%) ainsi que du secteur tertiaire (+3,1%). S’agissant des taxes nettes de subventions sur les produits, elles ont crû de 3,6% sur la période sous-revue".

Aussi, l'Ansd note que du côté de la demande, "il est noté, en rythme trimestriel, une hausse des exportations de biens et services (+10,4%) et de la consommation finale (+2,9%)". Cependant, une baisse de 2,4% de la formation brute de capitale fixe a été également enregistrée sur cette période par la structure spécialisée.

L'Ansd décrit une activité économique, au troisième trimestre de 2019, en hausse de 6,3% par rapport au même trimestre de l’année 2018. "Cette performance est liée à la bonne tenue des activités du primaire (+9,7%), du tertiaire (+6,4%) et du secondaire (+4,0%)", lit-on dans la note parvenue à PressAfrik.

Forte hausse des importations
Sous l’angle de la demande, en glissement annuel, l'Agence nationale de la statistique et de la démographie a enregistré "une détérioration des exportations nettes de biens et services (en volume) qui passent de -498,8 milliards à -506,2 milliards, en liaison avec la forte hausse des importations de biens et services en volume (+15,5%)".

Au titre du Produit Intérieur Brut en valeur, il est estimé à 3 344,3 milliards FCFA au troisième trimestre de 2019

"La Note sur le PIB trimestriel est une publication qui fait la synthèse de l’évolution récente de l’activité économique du Sénégal. Le PIB est calculé en partant d’un regroupement des branches de la Nomenclature d’Activités des États Membres d’AFRISTAT (NAEMA). Il est évalué en valeur aux prix courants et en volumes chainés (avec l’année de référence 2014, année de base des comptes nationaux annuels selon le SCN 2008). Les approches utilisées sont celles de la production et des emplois. Elles reposent sur la disponibilité d’un ensemble minimum de statistiques conjoncturelles sur les branches d’activités économiques. La méthodologie de l’étalonnage-calage fondée sur l’approche numérique (Denton) et celle par modélisation (Cholette-Dagum) a été retenue. L’approche par double déflation est utilisée. Sauf indication contraire, les analyses vont porter sur les données corrigées des variations saisonnières (CVS). La note sur le PIB trimestriel est publiée au plus tard quatre-vingt-dix jours. (90) jours après le trimestre sous revue", précise l'Ansd.

AYOBA FAYE

Vendredi 27 Décembre 2019 - 11:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter