PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




Bamba Fall: « Si d'ici fin octobre, Khalifa n'est pas libéré, nous... »

Le maire de la Médina a lancé un ultimatum pour la libération de Khalifa Ababacar Sall. Bamba Fall estime que la date limite fixée pour la libération de l’édile de Dakar est « la fin du mois d’octobre ». D’autant que soutien t-il, les « vrais voleurs comme Cheikh Kanté, Aliou Sall » devraient être à la place Khalifa.



Les sympathisants de Khalifa Sall se sont tous réunis,  vendredi 13 octobre, dans les locaux de l’ancienne mairie de la Médina pour sacrifier aux traditionnels vendredis de la Médina. Venus en masse pour soutenir le maire de Dakar, ils ont arboré des brassards rouges et crié leur exaspération.
 
Les différents responsables ont tiré à boulets rouges sur Macky Sall qu’il traite de poltron. « La peur est l’unique raison qui l’a poussé à vouloir emprisonner son plus grand adversaire Khalifa Sall pour l’élection présidentielle de 2019 ».

Très en verve, les "Khalifistes" n’ont pas épargné les partisans du Président Sall. Ils ont battu en brèche l’idée selon laquelle quand Khalifa a été emprisonné il n’était pas encore député. « En maintenant Khalifa en prison, Macky Sall devait fouiller le Port autonome de Dakar, le Coud et même son frère. En matière de vol, Aliou Sall a sauté la garderie pour passer à l’université », tonne le maire de la Médina.

Poursuivant, il  prévient : « On donne à l’Etat un délai. A la fin du mois d’octobre, si Khalifa Sall n’est pas libre, ils nous entendront ». Selon  Bamba Fall, leur  seul et unique combat, c’est la libération de Khalifa Sall, rapporte « L’As ». 


Samedi 14 Octobre 2017 - 13:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter