Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Barthélémy Dias : "Personne ne m'empêchera d'être candidat à la mairie de Dakar"

Le maire de Mermoz-Sacré Cœur, Barthélémy Dias a tenu une conférence de presse ce lundi 17 mai. Il a fustigé le découpage administratif de Dakar et soutenu que les recettes issues de la taxe sur l'ordure ménagère et sur le foncier bâti ont été retirées. Dias fils a déclaré sa candidature à la mairie de Dakar.



Lors du passage de la loi de l'acte 3 de la décentralisation à l'Assemblée nationale, Barthélémy Dias indique qu'il faisait partie des députés qui ont soutenu l'acte 3 de la décentralisation. " Je faisais partie de ces députés qui ont soutenu l'acte 3 de la décentralisation aussi bien en commission parlementaire qu'en plénière à l'Assemblée nationale", a déclaré le maire de Mermoz-Sacré Cœur.

"Cet acte 3 nous a permis surtout lors de ce deuxième mandat 2014 jusqu'à maintenant, au niveau de la commune de Mermoz-Sacré Cœur, des recettes supplémentaires sont venues se greffer à notre budget qui tournaient autour de 300 millions FCFA entre 2009 et 2014. De 2014 à nos jours, nous avons toujours voté le budget au-dessus de 2 milliards FCFA et cela grâce aux recettes consenties par l'acte 3 de la décentralisation", a-t-il ajouté.
 
Les taxes de la ville de Dakar ont été retirées pour les renvoyer dans les communes. Pour Barthélémy, la ville doit exister, la ville a sa raison d'être. "Certains programmes comme l'éclairage public, le pavage, comme le lait à l'école, les programmes de santé. La ville de Dakar a sa raison d'être et doit jouer pleinement son rôle", a-t-il dit.
 
Poursuivant, l'édile de Mermoz-Sacré-Cœur estime que le transfert des taxes dans certaines communes a permis des politiques sociales, des politiques environnementales, des politiques de développement durable beaucoup plus inclusives. Il indique que la loi 2919-12 du 8 juillet 2019 est "inacceptable et partisane".

"Qu'on se lève sans aucune concertation, sans aucune évaluation de l'acte 3 de la décentralisation et qu'on décide que par une loi 2019-12 du 8 juillet 2019, que certaines recettes qui étaient attribuées aux communes retournent à la ville de Dakar. Il y a sérieusement un problème", a dénoncé Dias fils.

"L'article premier de cette loi attribue la recette à la fois aux communes et à la ville, ce qui rend l'interprétation de ce texte par la direction générale de la comptabilité publique et du trésor comme étant une interprétation partisane et inadmissible", a-t-il poursuivi.
 
"Dakar ne disparaîtra pas"
 
De l'avis de M. Dias, la mairie de Mermoz-Sacré-Cœur ne disposera plus de la taxe sur les ordures ménagères et que la taxe sur le foncier bâti a été retirée. " Si la mairie de Mermoz-Sacré Cœur ne dispose plus de la taxe sur les ordures ménagères, je rappelle au Président de la République que ce n'est pas la mairie de Dakar qui nettoie la commune de Mermoz-Sacré cœur. Vous ne pouvez pas retirer la taxe sur les ordures ménagères à Khalifa Sall, vous créez l'UCG et aujourd'hui vous décidez de reprendre la taxe sur les ordures ménagères et la retourner à la ville de Dakar".
 
"Dakar ne disparaîtra pas, ce n'est pas parce qu'on est incapable de gagner à Dakar qu'on considère qu'on doit faire disparaitre Dakar. Ils n’ont qu'à faire ce qu'ils sont en train de faire à Bambilor, dans les autres départements du Sénégal mais Dakar ne disparaîtra pas. Dakar est plus ancien que la République du Sénégal. On vote à Dakar depuis 1872. Dakar a un siècle de plus que l'Etat du Sénégal", a lancé le maire de Mermoz-Sacré Cœur.
 
Barthélémy Dias annonce dans la foulée qu'il sera candidat à la mairie de Dakar. "Dakar, il faut qu'on se comprenne, il y a énormément de bruit. Dakar est notre base politique. Nous sommes candidats à la mairie de Dakar et c'est notre droit le plus légitime. Personne ne m'empêchera d'être candidat à la mairie de Dakar", a-t-il fait savoir.
 
Le maire de Mermoz-Sacré Cœur souhaite la bienvenue à la Cour des comptes. D'après lui, la commune est dans le viseur des inspecteurs de la Cour des comptes. 
 
Barthélémy Dias compte poursuivre la construction des postes de santé de Karack, Baobab et Amitié. Le démarrage de la construction du poste santé de Sacré cœur 3, la réhabilitation des routes de Mermoz et de terminer l'aménagement du canal du collège sacré cœur.
 

Moussa Ndongo

Lundi 17 Mai 2021 - 22:20


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter