Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Benzema, Neymar, Beckham... Les pires coupes de cheveux des stars du foot

"Je n'ai pas été terrible." Karim Benzema l'a lui-même avoué, sa prestation en Bleu face à la Géorgie a été plus qu'inquiétante, portant à plus de deux ans sa période de matches joués sans marquer, en plus de la rencontre d'hier contre la Biélorussie durant laquelle il est resté sur le banc. Mais plus que son inefficacité, ce qui inquiète un peu plus encore chez la star du Real Madrid, c'est sa nouvelle coupe de cheveux. Cet été, Rim-K a en effet délaissé son consensuel crâne rasé pour une improbable coiffure. Toujours rasé coté gauche, il porte désormais une étrange mèche épaisse et touffue sur l'autre côté du crâne. Mais pourquoi ? Si l'on cherche encore la réponse, le numéro des Bleus n'est malheureusement pas le seul footeux à s'être capillairement mis hors-jeu. Retour sur les coups de ciseaux les plus spectaculaires (ou foireux) de cette dernière décennie footballistique.



Benzema, Neymar, Beckham... Les pires coupes de cheveux des stars du foot

David Beckham

Il aura tout fait. Devenue une icône de la mode sous l'impulsion de Victoria Beckham, le Spice Boy va trouver le moyen idéal de faire parler de lui en changeant de look tous les six mois. De ses petites mèches blondes de minet à Manchester à sa crête façon la Taxi Driver, en passant par la coupe samurai au Real Madrid, David Beckham réservera de nombreuses surprises capillaires. Une première.

Neymar

En plus d'être la nouvelle sensation du foot brésilien à Santos, Neymar s'est rapidement démarqué de ses collègues par ses excentricités capillaires. Teinture ou mèches blondes, houppettes improbables, nuque longue, la jeune pépite à tout tenté, un peu à la manière de David Beckham. Et comme son aîné, il est vite devenu aussi adulé que détesté pour ça. Sauf que, désormais, le compagnon de la belle Bruna Marquezine  la joue plus discrète. La faute à son arrivée dans le grand FC Barcelone, au milieu des sages Andrés Iniesta, Lionel Messi ou encore Xavi, un club où on aime la jouer profil bas.

Marek Hamsik

Si la Série A italienne compte d'innombrables crêtes, celle de Marek Hamsik est probablement la plus célèbre. Tatouages sur les bras, dégaine de rebelle... Le joueur de Naples récemmentvictime d'un braquage  ressemble plus au bassiste d'un groupe street-punk local qu'au classiquetrequartista aux cheveux mi-longs du championnat transalpin. Mais pour le plus grand bonheur des supporters du Napoli, la star slovaque a une crête aussi haute que son talent balle au pied.

José Manuel Pinto

Les mauvais langues de la cité catalane disent que le remplaçant au Barça depuis 2008 est seulement là pour mettre l'ambiance dans le vestiaire et parce qu'il est le meilleur ami  d'un certainLionel Messi. Ce qui est sûr, c'est que ça n'est pas pour sa coupe de cheveux. Longue natte dans le dos durant ces premières années sur le banc blaugrana, l'Andalou est passé de Steven Seagal à Sean Paul  avec de longues tresses plaquées en arrières. Pas vraiment étonnant pour ce passionné de musique qui possède son propre studio d'enregistrement et produit du rap avec son label Wahin Makinaciones.

M'Baye Niang / Mario Balotelli / Stephan El Shaarawy

Si la Juventus a eu son trio magique à la fin des années 50, le Milan AC possède désormais celui des crêtes avec ces trois fantasques attaquants, adeptes de cette coupe décidément très à la mode en Série A. L'Italien Stephan El Shaarawy se démarque toutefois avec une crête très haute à la Marek Hamsik. Habitué des frasques  en tout genre, Mario Balotelli, lui, paraît presque s'être assagi avec cette petite crête, loin de ces teintures blondes qui ont bien fait rigoler les supporters de Manchester City.

Taribo West

Il y a les précurseurs comme Antonin Panenka ou Rabah Madjer, qui donnent leur nom à un geste de génie, et d'autres qui restent dans l'histoire pour leur coiffure. C'est le cas de Taribo West, l'un des premiers joueurs à s'être permis toutes les excentricité capillaires sur un terrain de football, de l'AJ Auxerre jusqu'à l'Inter Milan, où l'on se souvient encore de ses petites tresses colorées coupées comme des spaghettis.

Djibril Cissé

Suivant les traces de Taribo West, Ibrahim Ba ou encore Sylvain Wiltord, Djibril Cissé  a usé bon nombre de paquets de teintures durant son passage en Ligue 1. À l'AJ Auxerre comme à l'OM, le buteur-DJ n'a pas fait qu'apprécier ses tatouages dans notre championnat mais aussi ses coupes de cheveux à la Mr T., avant d'aller embêter les coiffeurs romains ou athéniens.

Florian Thauvin

Grand espoir du football français, Florian Thauvin s'inspire visiblement d'un peu trop près de ses aînés. En plus d'aller au bras de fer avec son club pour rejoindre l'OM cet été et de se fairesuspendre son permis, l'attaquant de 20 ans fait dans la coupe de cheveux spectaculaire, rasée sur les côtés mais avec une épaisse crête sur la tête. Une façon de se démarquer, comme un certain Karim Benzema, dont il pourrait bientôt prendre la place en équipe de France, pour le meilleur et pour le pire.

Raul Meireles

Dans la catégorie des crêtes, il y celles des clubbeurs de Milan, bien fines et fixées avec du gel, comme Mario Balotelli ou El Shaarawy, puis les touffues et bien sales, comme celle de Raul Meireles. Véritable punk à chien du foot européen, le Portugais tatoué traîne sa dégaine unique sur les pelouses turques, sous les couleurs de Fenerbahce. Ce qui ne l'empêche pas de séduire autant que Mario Balotelli, puisque ce dernier file le parfait amour avec sa jolie femme Ivone.

Abel Xavier

Honorable défenseur portugais, Abel Xavier restera dans l'histoire pour deux choses. S'être rendu coupable d'une main dans la surface en demi-finale de l'Euro 2000, offrant à la France sa qualification et ses looks improbables. Barbes et cheveux teints en blond, le Satya Oblet des Açores aura au moins trouvé le moyen de rester dans les mémoires malgré une carrière de globe-trotteur passée un peu inaperçue. Pas bête.
Purepeople.fr



Mercredi 11 Septembre 2013 - 15:14



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter