Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Bougane Gueye sur l’invalidation de son parrainage : « nous acceptons la décision »

Le leader du mouvement « Gueum sa Bop » avait annoncé avoir déposé plus de 700 000 signatures au Conseil constitutionnel le 26 décembre 2018. Et pourtant, après vérification, Bougane GUEYE Dany a vu la plupart de ses signatures rejetées par ladite juridiction. Son dossier de parrainages rejeté par les 7 sages, le patron de D-Media dit accepter la décision du Conseil constitutionnel. Mais il compte tout de même se rattraper dans les prochaines 48 heures pour remplacer les signatures invalidées. Communiqué !



Bougane Gueye sur l’invalidation de son parrainage : « nous acceptons la décision »
Le conseil constitutionnel, seule instance habilitée à valider ou à invalider une candidature a rejeté le dossier de parrainages de notre candidat Monsieur Bougane Gueye dit Dany .

En bons républicains, nous acceptons la décision de ladite  juridiction, nous avons 48 heures pour corriger les erreurs conformément à la loi  et deposer à nouveau 

Nous remercions encore tous les senegalais qui se sont battus et continueront encore de se battre  à nos côtés. Le combat contre le président Macky Sall  et le système qu il incarne continue .

Cheikh Sadibou Diop
Porte parole du mouvement 
GUEUM SA BOP

AYOBA FAYE

Dimanche 30 Décembre 2018 - 15:03


div id="taboola-below-article-thumbnails">


1.Posté par AMADOU le 31/12/2018 11:01
Moi je trouve que ce régime et son chef devrait arrêter d’utiliser le pouvoir à des fins politiques . Car ils savent que Bougane Guèye porte l’espoir de tout le peuple . Voila pourquoi ils se sentent menacer et font des le tout pour bloquer Gueum Sa Bopp . En tout cas le dernier mot appartient au peuple pour 2019

2.Posté par ANNONYME le 31/12/2018 11:07
C’est vraiment dommage il faut se poser la questions de savoir où vas le Sénégal si l’État qui devait assurer une égalité pour tous commence à faire de la discrimination; le refus des droits les plus élémentaires d’un citoyen qui veut poser sa candidature et on l'empêche de le faire.C’est à la population de juger et de choisir qui il vas mettre à ça tete c’est patétique il faut mettre fin a cette pratique peuple du Sénégal rassemblons , unissons nous et disons non à ce genre de pratique mafieux que Macky veux non à la monopolisation du pouvoir

3.Posté par ANNONYME le 31/12/2018 11:19
Macky a peur de Bougane c’est pourquoi il veut lui amener des soucis . Car il sait que Gueum Sa Bopp est entrain de faire un excellent travail.Dans la sensibilisation avec une grande détermination noté de la part des jeunes.En cette vision et cet appel du Pdg Bougane Guèye à l’unité dans le travail . Pour mettre ensemble sur pied les bases d’un meilleur Sénégal en 2019.

4.Posté par KARA le 31/12/2018 11:20
Bougane n’arrête pas ,il faut même pas les écouter ce sont des vils qui font subir la dictature de leur menteur en matière de chasse il n’y a jamais recul ni la peur acceptez vous d’être battus afin d’atteindre vos objectifs.

GUEUM SA BOOP EN MARCHE VERS LE SOMMET

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter