Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Bradage du périmètre de l’Aéroport : Ousmane Sonko dément le ministre Maïmouna Ndoye Seck

Ousmane Sonko recadre le ministre du Transport aérien, Maïmouna Ndoye Seck, qui a démenti l’information qu’il avait donnée en soutenant que le bradage des terres de l’Aéroport Léopold Sédar Senghor avait démarré. Selon le leader du parti Pastef, ses accusations sont fondées.



Bradage du périmètre de l’Aéroport : Ousmane Sonko dément le ministre Maïmouna Ndoye Seck
«Suite à ma sortie du dimanche dans l'émission Objection, j'ai lu ce matin (hier) le ministre du Transport aérien donner des assurances que le site de l'aéroport LSS ne sera pas vendu et que l'État y prévoit de grands projets», a écrit le parlementaire.
 «Malgré le respect que j’ai pour madame le ministre, je suis au regret de ne pouvoir croire sur parole cette déclaration. Les opérations de bradage et d’enrichissement sur le foncier de l’aéroport ont d’ailleurs démarré durant la campagne des législatives», indique-t-il sur sa page Facebook.
Se voulant plus précis, l’ancien inspecteur principal des Impôts et Domaines révèle que «le Président Macky Sall en campagne, sous prétexte de reloger les déguerpis de la cité «Tobago», a autorisé, en violation des normes et malgré la réticence des services techniques, un premier lotissement dans l’enceinte de l’aéroport du côté du «Virage » de Yoff. Il porte sur plusieurs hectares déjà».
Sur sa lancée, M. Sonko a invité le gouvernement à «s'expliquer sur l'opération de spéculation sur la réserve foncière du camp Leclerc (liberté 6) où des complicités administratives et politiques ont permis à des affairistes de mettre la main sur des hectares, revendus à coup de milliards».
Avant de promettre d’y revenir «plus amplement».

Ousmane Demba Kane

Jeudi 19 Octobre 2017 - 13:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter