Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Brésil : après le nul contre la Suisse, Neymar pointe du doigt l'arbitrage

Pour son entrée en lice dans la Coupe du monde, le Brésil a concédé le nul (1-1) contre la Suisse. Neymar regrette le but accordé aux Suisses malgré une faute sur Miranda et le manque de sanctions pour ses adversaires.



Brésil : après le nul contre la Suisse, Neymar pointe du doigt l'arbitrage
Très séduisant pendant vingt minutes, jusqu'à l'ouverture du score de Philippe Coutinho, le Brésil a ensuite été rejoint au score par la Suisse (1-1) ce dimanche, pour son premier match de la Coupe du monde. Néanmoins, les Brésiliens ont regretté, Neymar en tête, le but accordé à Steven Zuber malgré la faute sur Miranda au moment de l'égalisation.
Neymar - «s'ils ne font pas leur travail...»
Malgré la présence de l'assistance vidéo, les arbitres n'ont pas décidé d'annuler le but suisse. Un choix critiqué par Neymar. «Ils ont passé le ralenti pendant que les Suisses célébraient et ils (les arbitres, ndlr) ne l'ont pas revu. Mais ce n'est pas à moi de décider. Ils sont quatre professionnels, comme ils l'ont dit à la réunion avec nous, ils parlent de ça. (...) Nous devons juste jouer au football, il ne faut pas se soucier de ça. S'ils ne font pas leur travail, c'est leur problème», a lancé le joueur du Paris Saint-Germain dans des propos rapportés par RMC. Agacé après la rencontre, Neymar l'a aussi été pendant. La raison ? Les nombreuses fautes subies par l'Auriverde et pas assez sanctionnées selon lui. «Si les arbitres ne font pas attention, c'est une mauvaise chose pour le football», a-t-il lâché. Au total, l'ancien Barcelonais a subi 10 fautes. Pour trouver trace d'un total plus élevé en Coupe du monde, il faut remonter à 1998 et les 11 fautes sur l'Anglais Alan Shearer contre la Tunisie.
La Suisse «ne méritait pas le match nul»
«Vous me demandez si on aurait dû mettre plus de pression sur l'arbitre et je vous réponds "absolument pas"», a toutefois déclaré son sélectionneur Tite en conférence de presse, estimant cependant que la faute était bien présente sur l'égalisation des Helvètes. «La Suisse ne méritait pas le match nul, mais je pense que nous pouvons nous améliorer», a ajouté Neymar. La Seleçao devra en effet faire mieux pour l'emporter vendredi contre le Costa Rica

Assne Walo Gueye (Stagiare)

Lundi 18 Juin 2018 - 10:19


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter