Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



CAN 2019: coup de théâtre, Andy Delort dans les 23 de l'Algérie



Andy Delort rejoint in extremis le groupe de Djamel Belmadi pour la Coupe d'Afrique des nations 2019. Ce 13 juin, à huit jours du début de la compétition, l'attaquant de Montpellier remplace Haris Belkebla, mis à l'écart après la diffusion d'une vidéo compromettante le concernant. Un mois et demi après avoir annoncé son envie de jouer pour les Fennecs, Delort touche au but.

Changement de dernière minute dans la liste de l'Algérie, qui va disputer la CAN en Égypte. Et il est de taille. La nouvelle pressentie depuis 48 heures a été officiellement annoncée ce jeudi 13 juin en fin de journée par la Fédération algérienne de football... et à huit jours du début de la compétition (du 21 juin au 19 juillet). Andy Delort intègre sur le fil les 23 Fennecs qui brigueront le titre continental.


Fin avril, l'attaquant franco-algérien de Montpellier, sélectionné à une reprise avec l'équipe de France des moins de 20 ans en 2011, évoquait son envie de porter le maillot de la sélection algérienne. Andy Delort a, en effet, des origines du pays maghrébin via sa mère ainsi que son grand-père et son arrière-grand-père. Il a très vite entamé les démarches pour pouvoir prétendre à la sélection d'Algérie. « C'est un processus réfléchi. Ça fait un petit moment que j'y pensais. C'est une démarche familiale et personnelle. J'ai pris ma décision et on est en train de faire les démarches pour pouvoir un jour jouer pour l'Algérie. J'en suis fier », avait-il déclaré.

Mais le 30 mai, lorsque le sélectionneur Djamel Belmadi a dévoilé sa liste, le nom du buteur de 27 ans n'y figurait pas. Andy Delort n'était alors pas sélectionnable car son changement de nationalité sportive n'était pas encore pris en compte. Une déception qui ne l'avait pas empêché d'adresser un message de soutien aux 23 Fennecs retenus. Il ne savait alors pas qu'il allait pouvoir les rejoindre...

Belkebla viré, Delort en renfort

Depuis 48 heures, la sélection nationale traverse une petite crise avec « l'affaire Haris Belkebla ». Le milieu de terrain de Brest, retenu dans les 23, a été écarté après la diffusion sur le web d'une vidéo polémique. Dans celle-ci, on voit certains de ses coéquipiers disputer une partie du jeu vidéo en ligne Fortnite tandis que lui, en arrière-plan, dévoile son postérieur.

Sur les réseaux sociaux, Haris Belkebla a présenté ses excuses « à tout le peuple algérien » ainsi qu'à la fédération et à son sélectionneur. « Je ne pensais pas être en direct sur un réseau social. Cependant, mon geste reste déplacé et n’a pas lieu d’être dans un rassemblement d’une telle importance. Malgré cela, je ne cherche en rien à me disculper car j’ai commis une erreur dont je paye le prix immédiatement par mon exclusion de la sélection nationale. Une sanction qui me brise le cœur mais qui est légitime de la part des instances algériennes du football. Je n’en veux évidemment à personne si ce n’est à moi-même, surtout de vous avoir déçus et de vous avoir causé du tort », a-t-il écrit.


Belkebla écarté, il y avait donc une place vacante dans le groupe de l'Algérie. Et c'est donc Andy Delort, enfin sélectionnable, qui a été retenu. En fin de journée, la Fédération algérienne a annoncé son arrivée au stage de préparation. Avec l'Algérie, l'homme qui sort d'une saison pleine à Montpellier (14 buts et 7 passes décisives en Ligue 1) portera le numéro 15.

Rfi

Jeudi 13 Juin 2019 - 18:59



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 22 Septembre 2019 - 18:37 Premier League: Liverpool fait carton plein

Samedi 21 Septembre 2019 - 21:57 Liga: Grenade fait tomber le Barça 2-0