PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



CDM 2014-Grèce-Côte d’Ivoire (2-1): Les "Éléphants" ratent leur rendez-vous avec l'histoire !

Tous les éléments étaient réunis pour une première qualification de la CIV en 8es de finale. Mais les "éléphants" n'ont pas su saisir cette chance qui ne se présente pas tous les quatre ans. Ils ont déjoué contre une équipe de Grèce volontaire et déterminée à leur arracher le dernier ticket qualificatif de ce groupe C. C'est donc les "Hellenes" qui accompagnent la Colombie en 8es et héritent du Costa-Rica. La Côte d'Ivoire rejoint elle la liste des équipes déja éliminées du mondial.
La bande à Drogba a raté un rendez-vous crucial avec l'histoire. La Grèce elle se qualifie en 8es pour la première fois de son histoire. Résumé du match.



CDM 2014-Grèce-Côte d’Ivoire (2-1): Les "Éléphants" ratent leur rendez-vous avec l'histoire !
L’enjeu est historique pour la Côte d’Ivoire. Il s’agira de graver son nom, dans le livre d’or des pays africains ayant déjà  atteint au moins les 8es de finale d’une coupe du monde. Pour cela, il faudra passer sur la Grèce. Une équipe que les « éléphants » ont au menu, ce soir (20h Utc), pour leur 3e et dernière sortie dans le groupe C.

Une victoire qualifiera en effet d’office la bande à Yaya Touré. Un nul le pourrait aussi, mais à condition que le Japon s’incline devant la Colombie  leader du groupe. Au cas contraire, c'est-à-dire si le Japon domine la Colombie et que la CIV concède le nul, il faudra sortir la calculette.

D’où toute l’importance pour les protégés de Sabri Lamouchi de prendre leurs devants et ne compter que sur eux-mêmes.
A noter la titularisation de Didier Drogba. Le Capitaine de la Civ n’avait pas démarré les deux premières rencontres. Il a repris le brassard de Yaya Touré qui assurait l’intérim.

La Côte d’Ivoire est 2e avec 3 pts 0, derrière la Colombie, leader avec 6 points +4. Le Japon est 3e avec 1 pt -1. La Grèce ferme la marche avec 1 pt -3.

La Fédération Ivoirienne de Football a promis une prime de 50.000 euros (32.750.000 F Cfa) par joueur, en cas de qualifications en 8es. Mais, même sans cette source de motivation,  non négligeable bien sûr, la génération dorée de Drogba, Yaya Touré, Zokora, Gervinho… a besoin de finir la mission en beauté, en franchissant au moins pour une première fois le cap des phases de poules après deux campagnes de suite infructueuses (2006-2010).

En cas de qualification, les Ivoiriens hériteront des Costa Ricains qui ont terminé premier du groupe D devant l'Italie, l'Angleterre et l'Uruguay.
Compositions :
CIV : Barry, Boka, K Toure, Kalou, Tiote, Gervinho, Drogba (c), Aurier, Y Toure, Serey, Bamba.
Grèce : Karnezis, Maniatis, Manolas, Samaras, Kone, Karagounis (c), Salpingidis, Torosidis, Lazaros, Sokratis, Cholevas.

View image on Twitter
A côté de celle de Drogba, on note aussi la titularisation de Kolo Habib Touré, l'un des tauliers de cette équipe de Côte d'Ivoire. 
Le coup d'envoi est donné par les Ivoiriens. La Côte d'ivoire est à  90 minutes d'une qualification historique en 8es de finale. Et comme leurs adversaires, les Grecs n'ont jamais franchi les phases de poules. Les Ivoiriens arborent des brassards noirs en la mémoire de Ibrahima Touré, le frère de Yaya et Kolo Touré, décédé des suites d'un cancer.
Drogba est partout, au milieu, en défense, en attaque. On joue la 10e mn et les deux équipes cherchent toujours leurs marques. Panagiotis Koné sort sur blessure (11emn). C'est le premier changement de la partie, à l'actif des grecs.
La Côte d'Ivoire confisque le ballon. Belle combinaison entre Drogba et Gervinho à l'entrée de la surface de réparation, mais l'attaquant de la Roma n'assure pas le finition (15emn)...
Mauvais choix de Yaya Touré. Il glisse un ballon un peu fort à Drogba dans la profondeur alors qu'il pouvait tirer ou essayer autre chose (23emn).
Contre grec à suite d'un corner  ivoirien. Samaras sert Cholevas qui fait trembler la transversale de Copa Barry (32emn). C'est la première véritable occasion du match.
Les ivoiriens élaborent mais la finition fait défaut. 
Les Africains se sont faits endormir. tioté perd la balle aux 25 mètres, Samaris (42emn) en profite pour battre Copa Barry. 1-0 pour la Grèce 
Les Ivoiriens rentrent aux vestiaires avec cet handicap d'un but. Pour le moment c'est la Grèce qui passe.
Permalien de l'image intégrée

Les Ivoiriens sont revenus sur la pelouse avec beaucoup plus de mordant mais la finition n'est toujours pas au rendez-vous. Grosse frappe de Yaya Touré  (57emn) contrée par la défense Grecque.
Le contre grec a failli être fatal. Si ce n'était la faute commise  par Salomon Kalou (62emn), on s'acheminait vers le 2-0.
Karagounis largue un pur "missile" qui échoue sur la transversale de Copa Barry (67emn).
Si les ivoiriens ne marquent pas en ce moment de la rencontre, ça va devenir encore plus compliquer.
Wilfried Bony, entrée en jeu à la place de Tioté, débloque la situation (74emn).Kalou est au départ de l'occasion. Il sert Gervinho qui remise instantanément à Bony qui du plat du pied enchaîne et trompe le portier grec. En ce moment de la rencontre (84emn) la CIV est virtuellement qualifiée car  le Japon est mené 3-1 par la Colombie.*
Plus que 5mn à tenir pour décrocher une qualif historique en 8es de finale. Les Ivoiriens résistent. Encore 3 mn de temps additionnel.
Coup de théatre! Giovani Sio accroche Samaras dans la surface de réparation, l'arbitre désigne le point de penalty. Il se charge lui même d'exécuter la sentence et envoie la Grèce en 8es de finale. 
La CIV est éliminée. Elle rate son rendez-vous avec l'histoire.


Mardi 24 Juin 2014 - 21:13