Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Coach Lamine Dieng: « Sadio méritait des coéquipiers sachant jouer »

Après l’élimination de l’équipe du Sénégal au 1er tour du Mondial 2018, Lamine Dieng ne cache pas sa déception. L’ancien sélectionneur des "lions" et actuel coach de l’Us Ouakam, fait une analyse pointue du jeu de produit par les hommes de Aliou Cissé. Selon lui, la meilleure manière de tirer le meilleur de Sadio Mané était de l'associer avec des joueurs techniques sachant jouer au football.



En tant qu’acteur du milieu football voulant surfer sur une compétition inachevée des « lions » du Sénégal, Lamine Dieng pense que la participation du Sénégal au Mondial 2018, présente un bilan mitigé. « Ni échec, ni réussite. Mais à partir de cela, je pense qu’il nous faut tirer les grandes leçons de cette participation. À l’instar de ceux qui ont élevé la voix magnifier ce niveau atteint parce que ce n’est pas un travail de tout repos de qualifier une équipe en Coupe du monde ».

À l’ancien sélectionneur des « lions » et actuel coach de l’Us Ouakam de relever ce qui manque à l'équipe nationale du Sénégal pour déséquilibrer leur adversaire. « Est-ce que nous avons les hommes nécessaires ? Non, je ne le crois pas. Je pense que Sadio Mané, qui a fait une excellente saison à Liverpool et qui s’est dépensé physiquement, méritait d’être accompagné par des joueurs qui savent jouer le football », a-t-il lancé dans les colonnes du journal sportif Record.

Pour rappel, le choix des hommes a beaucoup fait débat après la publication de la liste du sélectionneur Aliou Cissé pour le Mondial. Beaucoup d'observateurs se sont étonnés de ne pas voir un seul milieu de terrain à vocation offensive dans les 23 joueurs convoqués par le Sénégal. Des noms comme Krépin Diatta, Santy Ngom et Henri Saivet ont circulé.

Malheureusement pour le feu follet sénégalais, Coach Cissé avait opté pour une équipé coupée en deux et un jeu basé sur les longues relances (du gardien ou de la défense) en comptant sur les deuxièmes ballons tirés des duels aériens imposés aux attaquants contre les défenses adverses. Jouer au ballon, passer de la défense au milieu de terrain et de celui-ci à l'attaque ne faisait pas partie des plans d'Aliou Cissé. Et comme semble le souligné le technicien Lamine Dieng, il n'y avait pas les hommes pour le faire.

Fana CISSÉ (Stagiaire)

Vendredi 6 Juillet 2018 - 11:07


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter