Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Conseil de sécurité de l'ONU: le Sénégal soutient la candidature du Canada



Les questions diplomatiques ont également été au menu des discussions entre les deux Chefs d’Etat. Sur la candidature du Canada au Conseil de sécurité des Nations Unies, le Président Macky Sall a promis son soutien à Trudeau. « On a besoin de la voix du Canada au Conseil de sécurité des Nations Unies. Le Canada aura le soutien du Sénégal pour sa candidature au Conseil de sécurité. On va voir également comment le Canada peut contribuer dans la zone de Libre-échange africaine », a-t-il informé son hôte.

Le chef de l’Etat rappelle que le Canada et le Sénégal ont toujours entretenu de bonnes relations. « Notre coopération avec le Canada date de 1962 et porte sur plusieurs secteurs dont l’agriculture. Et nous sommes disposés à unir nos efforts pour que cette coopération soit beaucoup plus fructueuse. Et aujourd’hui, le Canada est disposé à contribuer au renforcement des capacités du Sénégal dans le secteur pétrolier et gazier » a révélé Macky Sall.

Pour sa part, Justin Trudeau a assuré que le soutien du Sénégal est important pour le Canada au Conseil de sécurité. « On comprend l’importance des institutions comme l’ONU. Le Canada est très engagé pour l’obtention d’un siège au Conseil de sécurité des Nations Unies », a-t-il fait savoir. Avant d’ajouter : « On peut participer à la lutte contre la radicalisation des jeunes, dans certaines contrées du continent africain, en les aidant sur le développement de l’emploi et de l’entrepreneuriat des jeunes », a- t-il promis.

Un programme pour faciliter l'accès aux étudiants sénégalais
Interpellé sur les difficultés d’accès des étudiants sénégalais au Canada, M. Trudeau s’est expliqué. « On est dans un monde qui change, et l’éducation aussi change. On a besoin d’investir dans la science, la technique et on doit préparer l’économie de cette éducation. L’année passée, on a fait une augmentation de 20 % du quota des étudiants sénégalais. Actuellement nous sommes en train de préparer un programme pour faciliter l’accès aux étudiants sénégalais et marocains », a-t-il conclu.

AYOBA FAYE

Jeudi 13 Février 2020 - 08:31


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter