Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Corée du Sud: naufrage d’un ferry avec environ 470 passagers

Un ferry avec quelque 470 personnes à son bord, dont une majorité de lycéens, a coulé en Corée du Sud. Selon un premier bilan provisoire, l’accident a fait deux morts mais il pourrait être plus lourd car près de 300 personnes (nouveau bilan) manquent à l’appel. Les opérations de sauvetage sont toujours en cours.



Les secours tentent de venir en aide aux rescapés du naufrage. EUTERS/Hyung Min-woo/Yonhap
Les secours tentent de venir en aide aux rescapés du naufrage. EUTERS/Hyung Min-woo/Yonhap

Le navire, qui faisait la liaison entre le port d’Incheon et l’île touristique de Jeju, au sud de la péninsule, a coulé en seulement quelques heures. Sur les premières images de la télévision coréenne, le ferry, baptisé Sewol est apparu couché sur l’eau. Puis il s’est retourné et trente minutes plus tard, il était complètement immergé.

Un nouveau bilan a été fourni par les autorités qui ont reconnu s'être trompées dans leurs premières déclarations. Le nombre de rescapés est désormais de 180 personnes. Il y a deux morts, mais surtout 290 personnes manquent toujours à l'appel. Le bilan total des victimes serait donc plus lourd.

Selon des témoignages de passagers diffusés par la télévision coréenne, beaucoup étaient toujours coincés dans le ferry quand celui-ci s’est retourné. Ils pourraient être piégés dans l’épave. Les deux premières victimes confirmées sont un membre féminin de l'équipage, âgé de 26 ans, dont le corps a été retrouvé par les gardes-côtes. Et un jeune garçon est également décédé à l’hôpital.

338 lycéens et leurs professeurs, en voyage de classe, se trouvaient à bord. La plupart d’entre eux semblent désormais sains et saufs. Sur la chaîne d’info YTN, un lycéen rescapé a donné le nom de ceux qui ont été sauvés pour rassurer leurs parents.

Opération de sauvetage en cours

Les gardes-côtes ont déclenché une opération massive de sauvetage, aidés de 18 hélicoptères et d’une trentaine de navires, marchands et militaires.

Les causes de l’accident ne sont pas encore connues. Une collision avec un rocher a été évoquée. Un passager a déclaré entendre un bruit sourd très fort, suivi d’un appel de l’équipage à abandonner le navire. Des gilets de sauvetage ont alors été distribués à tous les passagers. L’opération de sauvetage continue.

Source : Rfi.fr
 



Mercredi 16 Avril 2014 - 11:00