Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Coronavirus : plus de 2000 nouveaux décès aux Etats-Unis, Trump menace de taxer la Chine

Le bilan de la pandémie grimpe encore outre-Atlantique. Le président américain a lié jeudi soir le coronavirus à un laboratoire chinois.



La Chine reste dans le viseur de Donald Trump. Ce jeudi, alors que le bilan de la pandémie de Covid-19 grimpe à près de 63 000 décès aux Etats-Unis, le président américain a menacé Pékin de sanctions financières en réponse aux erreurs, selon lui, commise par la Chine. Donald Trump a fait part de sérieux doutes quant à l'origine du nouveau coronavirus.
 
« Oui », a-t-il répondu lors d'une conférence de presse à la question : « Avez-vous vu jusqu'ici des choses qui vous permettent de croire sérieusement que l'Institut de virologie de Wuhan est à l'origine de la pandémie ? ». « C'est quelque chose qui aurait pu être contenu à l'endroit d'origine et je pense que ça aurait pu être contenu très facilement », a ajouté Trump.
 
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) et de nombreux autres acteurs lient, depuis le début de la pandémie, le Covid-19 à un marché aux animaux de Wuhan. Mais depuis une dizaine de jours, le principal laboratoire de cette ville est pointé du doigt entre réels doutes et théories complotistes.
 
2 053 décès supplémentaires
Interrogé sur une éventuelle mesure de rétorsion envers la Chine, Donald Trump a donc évoqué des possibles taxes ou un refus de rembourser les dettes américaines. « Je peux le faire autrement. Je peux faire la même chose mais autrement en instaurant des taxes douanières », a-t-il répondu, sur l'exemple de ce qui a déjà été fait lors du conflit commercial qui l'a opposé à Pékin.
 
Au cours des dernières 24 heures, les Etats-Unis ont enregistré 2 053 décès supplémentaires liés au Covid-19, selon un comptage arrêté jeudi soir par l'université Johns-Hopkins. Après un bref fléchissement dimanche et lundi, cela marque une troisième journée consécutive à plus de 2 000 morts et porte le bilan américain à 62 906 décès au total.
 
Signe toutefois que cette pandémie recule peu à peu outre-Atlantique, un navire-hôpital a quitté New York jeudi soir. Ce bateau blanc de 270 mètres de long, marqué de croix rouges et d'une capacité de 1 000 lits, était entré dans le port de New York le 30 mars, envoyé par le président Donald Trump. Mais le bateau et son équipage de quelque 1 200 marins ont finalement traité peu de patients : 182 au total, dont 70 % étaient atteints du coronavirus.

leparisien.fr

Vendredi 1 Mai 2020 - 11:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter