Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Coronavirus : vacances d'été en France plutôt qu'en Espagne, bilan

Près de 4,4 millions de personnes ont été contaminées par le coronavirus et 300 000 en sont décédées dans le monde. En France, 351 morts sont à déplorer durant ces 24 dernières heures. Edouard Philippe a annoncé de bonnes nouvelles : les vacances d'été 2020 seront possibles en France, en Corse et en Outre-mer et les bars et restaurants pourraient rouvrir le 2 juin dans les départements verts. Polémique sur le vaccin, quarantaine en Espagne, nouveau test sérologique, carte des cas, bilan par pays



Apparue en Chine en décembre 2019, la pandémie de coronavirus a désormais contaminé 4,4 millions de personnes dans le monde et fait près de 300 000 morts. En France, le bilan est de 141 356 cas et 27 425 morts au 14 mai au soir, selon le ministère de la Santé, soit 351 décès en plus sur les dernières 24 heures, un chiffre de nouveau en hausse au quatrième jour du déconfinement.

La pression hospitalière se réduit progressivement de jour en jour, avec 114 malades graves en moins en réanimation et la réouverture de lits pour des malades non Covid-19. Sur la dernière carte des départements figurent 32 départements classés "rouge", principalement l'Ile-de-France, le quart Nord-Est et Mayotte, et 69 départements "verts". Le ministère de l'Intérieur a mis en ligne la nouvelle attestation exigée lorsque le déplacement conduit à sortir d'un périmètre défini par un cercle d'un rayon de 100 km autour du lieu de résidence (la distance de 100 km est calculée "à vol d'oiseau") ou du département. Il n'est pas nécessaire de se munir de la déclaration pour les déplacements de plus de 100 km effectués au sein de son département de résidence.

La déclaration est téléchargeable en ligne ou directement depuis le site du ministère de l'Intérieur. La France est le 6e pays du monde le plus touché en nombre de cas et le 5e en terme de mortalité. De nouveaux foyers épidémiques (ou "cluster") sont déclarés depuis le 8 mai dans plusieurs régions, le dernier à Lannion en Bretagne. La première phase de déconfinement est établie jusqu'au 2 juin. Elle permettra de vérifier que les mesures mises en œuvre suffisent à contenir l'épidémie. Et d'envisager les mesures pour la phase suivante : du 2 juin jusqu'à l'été.

Le pays le plus impacté par l'épidémie de Covid-19 dans le monde est les Etats-Unis (1,4 million de cas et 84 900 décès selon l'Université John Hopkins). Viennent ensuite la Russie (252 245 cas - 2 305 morts), le Royaume-Uni (234 400 cas-33 690 morts), l'Espagne (229 500 cas-27 300 morts), et l'Italie (223 000 cas - 31 300 morts). Pour le moment, les frontières de l'Union européenne et de l'espace Schengen sont fermées pour freiner la circulation du virus entre les gens et une attestation de déplacement dérogatoire doit être présentée à chaque personne voulant entrer en France depuis le 8 avril.


La France va imposer une mise en "quarantaine" (14 jours) aux personnes venant d'Espagne, indique l'Elysée jeudi, en réponse aux mesures prises par le gouvernement espagnol de placer en quarantaine (14 jours) les personnes arrivant en Espagne depuis l'étranger, à partir de vendredi 15 mai et pendant toute la durée de l'état d'urgence.

Les billets de train TGV pour cet été sont ouverts à la réservation dès vendredi 15 mai sur l'ensemble de la France, annonce Christophe Fanichet, le directeur général de SNCF Voyageurs.
Le directeur général de Sanofi Paul Hudson appelle jeudi 14 mai l'union européenne à partager les risques dans le financement de la recherche d'un vaccin. Après avoir suscité la polémique sur la distribution du vaccin qui serait trouvé en priorité aux Américains, le patron du géant pharmaceutique français rassure "Il est évident que si Sanofi découvre un vaccin, il sera accessible à tous", mais appelle l'Europe à "collaborer" davantage.

Les chèques-vacances pourraient bénéficier aux salariés des petites et moyennes entreprises dès cet été, annonce Gabriel Attal le secrétaire d'Etat dans Le Monde, après le comité ministériel du tourisme qui s'est tenu ce jeudi 14 mai.

L'infectiologue Didier Raoult publie par un tweet les résultats d'une étude espagnole menée sur 60 980 personnes qui, pour des raisons professionnelles, ne sont pas restées confinés et ont continué à travailler, ont été moins contaminés par le Covid-19 que ceux confinés. "Cela doit amener à réfléchir sur le confinement" conclu l'infectiologue le 14 mai sur son compte twitter.

Il n'y aurait pas encore de résultats fiables sur l'efficacités des quatre médicaments testés, dans le cadre de l'essai clinique Discovery, a indiqué ce jeudi 14 mai à l'AFP l'un des chercheurs qui coordonne le projet à l'Inserm.

Un test sérologique conçu par le groupe pharmaceutique suisse Roche a reçu le feu vert des autorités sanitaires britanniques. Ce test permet d'identifier la présence d'anticorps dans le sang et de déterminer si une personne a déjà été infectée par le coronavirus. Le gouvernement britannique a indiqué vouloir s'en procurer "en quantité importante" le plus tôt possible.

Emmanuel Macron a tenu à réagir à l'annonce du groupe pharmaceutique Sanofi, déclarant que s'il trouvait un vaccin contre le Covid-19, les Etats-Unis en auraient la priorité. "Les efforts déployés ces derniers mois montrent qu'il est nécessaire que ce vaccin soit un bien public mondial, extrait des lois du marché", a indiqué l'Elysée. ce 14 mai. "L'égal accès de tous au vaccin n'est pas négociable", a quant à lui réagi le Premier ministre, Edouard Philippe, lors d'un échange ce jeudi avec le président de Sanofi. Pour la Commission européenne, l'accès au vaccin devra être "universel". Selon les dernières déclarations de l'Agence européenne du médicament (EMA), la création d'un vaccin contre le Covid-19 d'ici à un an relève d'un "scénario optimiste.

A partir du dimanche 17 mai, le port du masque sera obligatoire au Qatar dans l'espace public. En cas de non-port, la sanction peut s'élever à 3 ans d'emprisonnement et une amende allant jusqu'à 51 000 euros.
Le taux d'occupation dans les prisons est historiquement bas : il est actuellement de 98%, contre 140% avant le confinement, a indiqué ce jeudi le ministère de la Justice à Franceinfo.

La date de réouverture des cafés-restaurants sera fixée dans la semaine du 25 mai, annonce Edouard Philippe. Une réouverture le 2 juin pourra être envisagée dans les départements verts si l'évolution de l'épidémie ne se dégrade pas et si les mesures sanitaires recommandées sont parfaitement respectées.
Le plafond d'utilisation des tickets restaurants sera doublé dès la réouverture des restaurants, et passera donc de 19 à 38 euros, a annoncé Édouard Philippe. Le premier ministre a aussi indiqué qu'ils seraient désormais utilisables le samedi et le dimanche.

 "Les Français pourront partir en vacances en France en juillet et en août, sous réserve de l'évolution de l'épidémie et de possibles restrictions localisées" annonce le Premier ministre. Il assure que "les Français peuvent prendre leurs réservations", et ce grâce à "l'engagement, des professionnels du tourisme" qui promettent un "remboursement intégral en cas d'annulations liées au coronavirus" de ces nouvelles réservations.

Edouard Philippe a aussi annoncé la mise en place d'un plan de sauvetage du tourisme, de 18 milliards d'euros. Les entreprises du tourisme pourront continuer de recourir au chômage partiel dans les mêmes conditions qu'aujourd'hui au moins jusqu'à fin septembre 2020. Au-delà, le chômage partiel leur restera ouvert si leur activité reprend trop lentement.

Concernant les voyages en Outre-Mer, précisément en la Guyane, Martinique, Guadeloupe, Saint-Martin, la Réunion et la Polynésie française, le Conseil Scientifique recommande de n'accroître la fréquence des transports de voyageurs, qu'à partir du mois de juin, en privilégiant les rapprochements familiaux et les déplacements professionnels.

En Corse, où seulement 1,6% des écoliers ont été accueillis ce mardi 12 mai, aucun collège ou lycée ne rouvrira ses portes avant la rentrée de septembre.

Donald Trump a annoncé jeudi qu'il mobiliserait l'armée pour administrer, lorsqu'il sera prêt, un vaccin contre le Covid-19 et a précisé que les personnes âgées seraient prioritaires.

Le premier ministre japonais Shinzo Abe a annoncé jeudi la levée dans la majorité des régions de l'archipel de l'état d'urgence mis en place début avril pour lutter contre la pandémie de coronavirus. L'état d'urgence est maintenu à Tokyo et Osaka.

Le service "Contact Covid-19" est ouvert depuis mercredi matin, selon un décret paru au Journal Officiel. Il donne la possibilité aux pharmaciens d'avoir accès à toutes les informations du patient zéro et des "cas contacts", de leur dispenser des masques remboursés par l'Assurance maladie. Ce téléservice précise les conditions d'identification et de prise en charge du patient zéro et celles des cas "contacts". La Cnil aura pour rôle de contrôler les fichiers de traçage.

Les 12 000 auto-écoles de France sont finalement autorisées à rouvrir mercredi 13 mai, avec le port du masque obligatoire pour les élèves ainsi que pour les moniteurs de conduite.

En Belgique, tous les rassemblements dits "récréatifs" sont interdits jusqu'au 30 juin.
Le Sanctuaire de Lourdes situé dans les Hautes-Pyrénées rouvrira ses portes samedi 16 mai.
L'Allemagne compte rouvrir ses frontières d'ici la mi-juin, a rapporté Horst Seehofer, ministre de l'Intérieur de la République Fédérale d'Allemagne, lors d'une conférence de presse du 13 mai, annonçant par ailleurs un assouplissement des contrôles à partir du 16 mai.

L'Autriche va rouvrir ses frontières le 15 juin.

En France, les médecins du travail sont désormais habilités à prescrire des arrêts de travail aux "personnes atteintes ou suspectées d'infection au Covid-19, ou faisant l'objet de mesures d'isolement, d'éviction ou de maintien à domicile".

Ryanair annonce la reprise de 40% de ses vols à partir de juillet et la mise en place de mesures sanitaires comme le port de masques et des prises de température pour les voyageurs et le personnel de bord, mais sans imposer la distanciation sociale.

Le secrétaire d'Etat en charge des Transports a demandé à Air France de ne pas dépasser les 50 % de taux de remplissage pour assurer la distanciation sociale.

Les enseignes de bricolage Castorama et Brico Dépôt ont obtenu un prêt de 600 millions d'euros garanti par l'État français pour faire face aux conséquences de l'épidémie de Covid-19, selon un arrêté publié mardi au Journal officiel (JO).

Les transports franciliens devraient "remonter à 100% progressivement, d'ici au 2 juin" a indiqué Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France, sur RTL.

La ministre du Travail a confirmé lundi 11 mai que le dispositif de prise en charge du chômage partiel allait être progressivement réduit. "Aujourd'hui, les conditions de la reprise sont là. Donc il n'y a pas tellement de raison que ce soit l'Etat qui continue à payer l'intégralité des salaires de 12 millions de salariés en France. On va définir je pense dans la semaine quelle est la part de salaire que paiera l'entreprise", un montant "pas encore décidé". " Ce sera modeste dans un premier temps mais progressif ", a-t-elle promis.

La Mairie de Paris a lancé, sur son site Internet, une page d'inscriptions pour obtenir gratuitement un masque en tissu réutilisable. Ce site génère un bon de retrait que les Parisiens pourront échanger contre un masque dans une pharmacie de leur choix, à un créneau horaire choisi.

Le Royaume-Uni prolonge le confinement de sa population jusqu'au 1er juin, au moins, a annoncé le premier ministre britannique Boris Johnson dimanche.

 Un arrêté publié au Journal Officiel valide une TVA à 5,5% sur les masques et les gels hydroalcoolique, au lieu de 20%, jusqu'à la fin 2021. La modification de TVA s'applique "aux livraisons, acquisitions intracommunautaires et importations de masques de protection, d'une part, et de produits destinés à l'hygiène corporelle, d'autre part, adaptés à la lutte contre la propagation du virus Covid-19" indique la publication.
 
Comment laver un masque en tissu ?
Porter un masque permet de se protéger contre le coronavirus. Les modèles en tissu ont l'avantage d'être lavables et réutilisables. Mais comment bien les nettoyer ? En machine, à la main, dans une
 
Un dispositif national grand public de soutien psychologique au bénéfice des personnes qui en auraient besoin est déployé à partir du numéro vert 0 800 130 000.
Coronavirus en France
La France est en stade 3 de l'épidémie de coronavirus depuis le 14 mars puisque le virus circule activement sur tout le territoire et plus uniquement dans certaines régions et villes. Au 14 mai, le bilan est de 141 356 cas, 20 463 personnes sont hospitalisées pour infection COVID-19 dont 2 299 patients dans un état grave en réanimation, soit un solde négatif de -129 personnes ces dernières 24h. 4 régions (Ile de France, Grand-Est, Auvergne-Rhône-Alpes, Hauts-de-France) regroupent 75% des cas hospitalisés. En Outre-Mer (Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Martinique, Mayotte), on relève 105 hospitalisations, dont 23 en réanimation. Depuis le début de l'épidémie, plus de 97 840 personnes ont été hospitalisées. 59 605 personnes sont rentrées à domicile. Depuis le 1er mars, 27 425 décès liés au COVID-19 sont déplorés, 17 224 décès dans les hôpitaux et 10 201 décès dans les établissements sociaux et médicosociaux. Selon la nouvelle carte des départements, le virus circule activement dans 3 départements situés en zone rouge (Paris, Val-d'Oise et Mayotte), 13 sont classés orange, 89 sont classés vert.
 

sante.journaldesfemmes.fr

Vendredi 15 Mai 2020 - 08:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter