PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




Corruption présumée : La justice américaine ne considère plus Gadio comme un co-accusé de Patrick Ho



L’affaire Cheikh Tidiane Gadio a pris une nouvelle tournure. Les choses bougeaient dans  le bon sens pour le diplomate Sénégalais. Il n’est plus co-accusé dans l’affaire de corruption et de blanchiment présumés qui lui a valu son arrestation au mois de novembre dernier aux Etats-Unis. Par contre le département de justice américain justifie son opposition à la demande de libération sous caution de Patrick HO, arrêté en même temps que l’ancien ministre des Affaires étrangères du Sénégal.

Le département de la  justice révèle que le dossier de Cheikh Tidiane Gadio a été disjoint de celui de Patrick Ho.  La même note renseigne qu’il n’est plus co-accusé dans cette affaire mais facilitateur. Ce qui explique d’ailleurs que jusqu’à ce jour, l’ancien chef de la diplomatie sénégalaise n’a pas été formellement mis en examen alors que Patrick Ho, écroué à la  Metropolitan Correctionnel center, doit passer les neuf prochains mois derrière les barreaux. 
Après mise en état, il sera effectivement jugé le 5 novembre prochain, selon le journal.  

Selon Libération, dans cette note de 9 pages transmis au juge, Katherine B. Forest, le département de la  justice sous la plume de Geoffrey Berman explique pourquoi il s’oppose à la demande de libération conditionnelle de Patrick Ho.


 Arrêté en novembre, Cheikh Tidiane Gadio a été assigné à résidence dans le Maryland, après quelques jours de détention à New York.
 


Jeudi 15 Février 2018 - 10:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter