Crise gambienne : Moussa Touré récuse l’envoi de soldats sénégalais en Gambie

Moussa Touré rejette toute idée d’envoyer des soldats sénégalais en Gambie, et encore moins celle de voir notre pays diriger les forces de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao). L’ancien ministre de l’Economie et des Finances invite plutôt l’Etat du Sénégal à jouer la carte de la prudence.



Crise gambienne : Moussa Touré récuse l’envoi de soldats sénégalais en Gambie
«Le Président a terminé son élocution (ndlr : message à la Nation) sur l’affaire de la Gambie », a déclaré Moussa Touré qui se prononçait  sur la position du Sénégal face à Yaya Jammeh qui refuse de céder le pouvoir au président élu de ce pays Adama Barrow, lors de l’élection présidentielle du 1er décembre dernier.

L’ancien ministre de l’Economie et des Finances de poursuivre : «J’entends par-ci par-là beaucoup des va-t’en guerre, soit dans la société sénégalaise, soit au niveau de l’Etat à un niveau très élevé dire qu’il faut que, non seulement le Sénégal aille en Gambie pour destituer s’il le faut Yaya Jammeh, mais mieux encore, que le Sénégal doit raisonnablement, vu sa position par rapport à la Gambie, prendre la tête du détachement qui va intervenir en Gambie, je dis, de grâce, il faut qu’on soit prudent », clame-t-il sur les ondes de Sud fm.

Selon lui, toute initiative du Sénégal doit prendre en compte les «700 mille Sénégalais vivant en Gambie », invitant l’Etat au passage à se souvenir de «cette crise entre la Mauritanie et le Sénégal qui a causé tellement de morts », et de jouer la carte de la prudence dans ce dossier.
 

Ousmane Demba Kane

Dimanche 1 Janvier 2017 - 07:40



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter