Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Décès Guy-Brice Parfait Kolelas: des Congolais du Sénégal ressentent une immense douleur et doutent de sa mort par le coronavirus



Décès Guy-Brice Parfait Kolelas: des Congolais du Sénégal ressentent une immense douleur et doutent de sa mort par le coronavirus
Toute la communauté congolaise du Sénégal est en deuil. En effet, l’opposant au président Denis Sassou Nguesso, fils de l’homme d’Etat historique du Congo Brazzaville, Bernard Kolelas, est décédé ce dimanche 21 mars, le jour même d’une élection présidentielle qui l’opposait, avec cinq autres candidats, au président sortant.

L’information a été confirmée par son directeur de campagne qui a déclaré à la presse que le candidat à l’élection présidentielle de ce 21 mars est décédé du Covid dans un avion médicalisé qui devait le conduire en France où il devait être soigné. Selon des Congolais de Dakar, les premiers sondages le donnaient vainqueur de l’élection présidentielle de ce dimanche mais, alors même que le scrutin était en cours, il a été victime d’un malaise qui a obligé les siens à le faire évacuer vers la France par avion médicalisé. C’est pendant le vol vers la France qu’il s’est éteint.

Au Sénégal, la mort de Guy-Brice Parfait Kolelas est ressentie comme une grosse perte par les ressortissants congolais car l’homme politique était perçu comme le seul qui pouvait mettre fin au long règne de Denis Sassou Nguesso, au pouvoir de 1979 à 1992, avant de revenir en 1997 suite à des troubles dans le pays (une guerre civile en réalité) et une élection contestée mais reconnue par la communauté internationale.

Denis Sassou Nguesso préside donc aux destinées de son pays depuis plus de 37 ans et la plupart des Congolais sont excédés par la dictature qu’il impose à ses concitoyens, la force brutale qu’il leur fait subir et la mainmise de sa famille et de ses proches sur toutes les affaires juteuses du pays. C’est donc le cœur brisé que beaucoup de Congolais de Dakar accueillent l’annonce de la mort de Guy-Brice Parfait Kolelas qui était quelque peu l’espoir des démocrates de leur pays.

La plupart ne croient pas d’ailleurs qu’il ait été victime du corona, penchant plutôt pour une mort non naturelle, du fait de fétiches par exemple. Quoi qu’il en soit, nos interlocuteurs sont tous atterrés à l’annonce de cette mort qui leur semble bizarre. C’est bien le moins que l’on puisse dire, affirme Le Témoin.

AYOBA FAYE

Mardi 23 Mars 2021 - 09:44


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter