Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Décision de reporter la reprise des cours: Le capital crédibilité de Macky s’effondre complètement sur les Réseaux sociaux



S'il restait au chef de l'Etat Macky Sall une once de crédibilité, elle s'est envolée dans la nuit de lundi 1er juin au mardi 02 juin 2020. Du moins si l'on se réfère à la vague de publications sur les Réseaux sociaux Facebook et Twitter qui a suivi le communiqué rendu public par le ministère de l'Education nationale, annonçant le report de la reprise des cours dans les écoles, initialement prévue ce mardi.


Les internautes sénégalais n'y sont pas allés par quatre chemins. Selon eux, cette décision prouve que celui qui dirige le Sénégal depuis 2012 a montré ses limites."Quitte la Présidence puisque tu n'es pas compétent",lance en wolof, Bamba Rayya Diop, activiste politique très influent sur Facebook



Un autre internaute du nom de Mamadou Bathily juge absurde la décision du Gouvernement de reporter la reprise des cours. Selon lui, ce n'est pas parce que des enseignants ont été testés positifs à la Covid-19 à Ziguinchor que les élèves doivent être privés de leur droit d'aller à l'école. Il dit ressentir un mélange de honte et d'indignation suite à la décision du chef de l'Etat Macky Sall.



Le journaliste Elimane Ndao qui travaille au bureau de la chaîne France 24 à Dakar a quant à lui marqué sont indignation à travers trois fortes et courtes exclamations : "Pauvres élèves... Pauvres enseignants...! Pauvres pays !"




Sur Twitter, les internautes sont plus acerbes et plus virulents dans leurs réactions. Latyr Diouf, entrepreneur très influents (plus de 33 000 followers) descend le chef de l'Etat sans prendre de gants "Sinon, on est tous d'accord que Macky n'est pas compétent", dit-il après la publication du communiqué du ministère de la Santé. La bloqueuse Dior Fall Gueye, l'une des plus influentes de la Timeline sénégalaise avec plus de 71 000 abonnés y est également allé de son commentaire... très chargé de sarcasme dans la forme et dans le fond. Elle met surtout l'accent sur le "tâtonnement" dont fait montre Macky et son régime... Il y a également le célèbre Demba Gueye, Consultant en Communication digitale et non moins initiateur du Hashtag #Kebetu qui lui, pose une question qui en dit long sur son appréhension de la nouvelle décision du régime en place : "Qui conseille le Président Macky Sall ?", s'est-il demandé. Avant de revenir à la charge via un autre tweet : "Je veux vraiment comprendre le mécanisme de prise de décisions car sous d’autres cieux, il y a parfois un coin du voile qui est levé lorsqu’il faut procéder à certaines concertations qui se font au sommet de l’Etat, surtout quand la situation est inédite" Le journaliste-blogueur Aliou Sambou Bodian préfère utiliser un ton plus railleur pour se payer la tête de Macky et son régime: "Donc l'ouverture des classes prévue demain 2 juin est reportée. J'ai envie de dire tout ça pour ça. J'adore mon pays." Kane Bousso, une autre "influenceuse" de la Timeline sénégalaise (avec ses 30,9 mille abonnés) n'a également pas manqué l'occasion de railler Macky et les siens: "La raison du report “en vue d'éliminer tout risque de propagation du virus dans l’espace scolaire.” C’est à 1h de la date prévue qu’ils s’en rendent compte??? Maybe beug na gnou dè mais da gno menoule ndeyessane (emoji larmes)" Mais dans ce concert de désapprobations, il y a quand même un soutien de Macky Sall, du nom de Mamadou Libasse Basse, qui pense le chef de l'Etat a toujours pris les bonnes décisions."Continuez à critiquer, n’empêche le PR @Macky_Sall prendra toujours les bonnes décisions afin de préserver les intérêts supérieur de la nation sénégalaise. La guerre contre ce virus ne sera jamais facile si nous n’aurons pas un comportement citoyen et responsable", a-t-il tweeté.
Et sur Facebook, il y a également le journaliste et Rédacteur en chef du journal Walf Quotidien, Ibrahima Anne qui, sans prendre la défense Macky, préfère "saluer la sage décision de l'Etat, prise au nom du principe de précaution, que de lui jeter la pierre".


AYOBA FAYE

Mardi 2 Juin 2020 - 13:00




1.Posté par Ndiaye le 03/06/2020 08:56
Celui qui comprend l'évolution de ce virus dans le monde
Dites nous le
Quel pays a eu un programme de gouvernement clair
Face à une maladie qui n'a ni vaccin
Ni traitement
Dans un pays comme le senegal ou chacun est savant peu humble

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter