Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Dernière minute - Sory Kaba viré (décret): Macky Sall cautionne pour un troisième mandat

Sory Kaba est limogé de son poste de Directeur général des Sénégalais de l'extérieur (DGSE). Il a été remplacé par Amadou François Gaye, expert financier. L'un des responsables politiques de APR-Fatick vient ainsi de faire les frais de sortie d'hier qui a créé une forte secousse au sein du parti présidentiel. Sory Kaba a, pourtant juste rappelé les dispositions de la Constitution qui ne permettent pas à Macky Sall de briguer un troisième mandat.



Dernière minute - Sory Kaba viré (décret): Macky Sall cautionne pour un troisième mandat
Après le reniement sur la durée de son premier mandat à la tête du Sénégal, Macky Sall nous prépare-t-il une autre pirouette politique ? Tout porte à le croire à la lecture du limogeage du Directeur Général des Sénégalais de l’Extérieur (DGSE), Sory Kaba qui a rappelé les dispositions du Constitution qui limite tout mandat présidentiel à 2. 
 
En effet, un communiqué du gouvernement du Sénégal signé par son porte-parole, Ndèye Tické Ndiaye Diop, renseigne : «Par décret n°2019-1763 du 21 octobre, Monsieur le président de la République a nommé Monsieur Amadou François Gaye, expert financier, titulaire d’un MBA de l’Université des sciences de Philadelphie, Directeur général des Sénégalais de l’Extérieur, au Ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, en remplacement de Monsieur Sory Kaba».

Une décision qui est intervenue après le tollé provoqué par une attaque en règle subie par Sory Kaba juste après l’émission Grand-jury de la RFM. Le désormais ex-DG des Sénégalais de l’Extérieur avait rappelé les dispositions de la Constitution qui empêchent Macky Sall de briguer un troisième mandat. Le maire de Fatick, par ailleurs ministre des Sports et ses partisans sont montés au créneau.
 
Macky Sall vient ainsi semer davantage le doute sur sa volonté à briguer un troisième mandat. Au lieu de laisser passer la vague, il a usé de ses prérogatives constitutionnelles pour virer Sory Kaba et donner ainsi raison à ses partisans qui farouchement sont pour un troisième mandat. 
 


Jean Louis DJIBA

Lundi 21 Octobre 2019 - 16:03




1.Posté par Ndiaye le 21/10/2019 16:43
C'est rassurant pour prouver il n'existe guère une crise d'autorité
Seulement la déclaration de Cisse Lo concernant une juridiction du pays c'est dire la crei
De la part d'un parlementaire qui vote les lois pour moi cela est une manifestation , d'un,dépositaire de,marque de fabrique ,de,l'incivisme à l'égard de nos institutions
Pour moi mon député est un modèle et mon parlement est respectueux

2.Posté par Khamlepp le 21/10/2019 20:45
C'est dommage qu'un Expert Financier prenne un poste aussi stratégique taillé pour les diplomates ! C'est du Macky Sall ! C'est cela ce qu'il appelle "Emergence" !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter