Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Dissimulation ! La chronique de KACCOR de ce mercredi 28 juillet



Dissimulation ! La chronique de KACCOR de ce mercredi 28 juillet
Bravo !! Il était vraiment temps ! Ainsi donc, le Chef est allé au contact des soldats de la santé. Il s’est décidé, enfin, à aller encourager ces braves gens qui luttent depuis bientôt un an et demi, loin de leurs familles, contre ce fichu monstre à plusieurs têtes. Comme une hydre. Pendant qu’eux, les politiques, se pavanaient au Nord du pays avec de grandes foules, favorisant ainsi la propagation du virus.

Revenus à leurs turpitudes, ils prennent conscience de leurs maladresses et consentent à affronter le terrain pour mesurer l’étendue des dégâts provoqués par leurs erreurs. Bien entendu, c’est après s’être vaccinés et avoir menacé d’offrir des doses à des pays voisins qu’ils entreprennent cette visite au front. Sauf que, dans ces pays, la situation de la pandémie s’est stabilisée. Elle est en tout cas moins préoccupante que dans ce charmant pays où l’on ne fait jamais les choses comme les autres.

Le drame chez nous c’est que, pendant que le Chef multipliait ses tournées « économiques » durant lesquelles ses responsables… politiques rivalisaient en termes de mobilisation, et donc de rassemblements populaires, il ne s’est trouvé aucun parmi ses collaborateurs pour lui dire qu’il était en train de nous faire courir de graves risques. Personne ! Au contraire, tous le regardaient avec émerveillement, chantaient ses louanges et lui taillaient des habits de démiurge.

Même lors qu’il foulait au pied l’état d’urgence qu’il avait lui-même décrété, tous lui montraient leur béate admiration et gratitude. De les avoir sortis de la misère pour le luxe et la luxure. Dieu, préservez-le de tels collaborateurs qui ne sont pas là pour lui dire la vérité — qui est fou ? — mais au contraire veulent durer le maximum possible sous les lambris dorés du pouvoir et profiter des prébendes.

Vous avez vu hier le fameux documentaire « Les Emblèmes de l’Émergence », sur les réalisations et la vision supposée du Chef ? Il nous présente un autre Sénégal, pas celui ravagé par la troisième vague de coronavirus provoquée par qui l’on sait. Pas ce pays, le nôtre, où l’on se vautre dans la misère au quotidien. C’est du genre de personnes qui ont conçu ce mirage que le Chef devrait justement se méfier. Ces courtisans sont en train de lui creuser sa propre tombe.

Tout est dissimulation. A preuve, la grande confusion qui règne dans nos hôpitaux, ces réalisateurs cireurs de bottes n’ont pas eu la pudeur de nous la montrer. Et tant pis pour ceux qui croient à l’émergence qu’ils nous font miroiter !

KACCOR, Le Témoin

AYOBA FAYE

Mercredi 28 Juillet 2021 - 09:22


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter