Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Elections Locales Thilogne: Mody Samba Wagne veut détrôner le maire Apr

​Le président du mouvement politique « Yellitaare Thilogne », Mody Samba Wagne, s’engage à briguer la mairie de sa localité aux Locales de janvier prochain. Surnommé le « leader de la jeunesse et de l’espoir », le responsable du mouvement Yellitaaré a longtemps œuvré dans les actions sociales de développement de on village du Fouta. Il a été plébiscité par la jeunesse qui aspire au changement pour aller à la conquête politique de sa localité et éradiquer les maux dont souffrent les populations. Son objectif : placer enfin son terroir sur les rampes de l’émergence.



Elections Locales Thilogne: Mody Samba Wagne veut détrôner le maire Apr
Natif du quartier de Molé à Thilogne, dans le département de Matam, le leader du mouvement « Yellitaare Thilogne », investi par la jeunesse de sa localité, compte participer aux changements politiques et contribuer au développement économique et social de sa commune. L’acteur social fait son entrée sur la scène politique et décline ses ambitions pour le changement de sa commune qui souffre, selon lui, de tous les maux.

« Notre engagement vient de l’échec des politiciens et de la souffrance de voir l’état dans lequel se trouve notre commune qui tarde toujours à se développer malgré la pléthore de responsables politiques de la mouvance présidentielle qui s’y meuvent. Tout ce qui est dans la localité est réalisé par Thilogne Association Développement (TAD). Au-delà de ces réalisations, Thilogne souffre « de tous les maux », a déploré celui qui se présente comme le « candidat de la jeunesse et de l’espoir.

Motivé par le changement de Thilogne et son ambition d’éradiquer les maux dont souffre la commune, Mody Samba Wagne multiplie les rencontres et les rassemblements en vue de renforcer son camp avec ses hommes de confiance pour détrôner le maire Apr sortant, Sidy Kawory Dia. « Notre mouvement « Yellitaaré Thilogne » était avant tout social avant de devenir politique. Nous avons beaucoup œuvré dans le social pour venir en aide à la population avec nos propres moyens. Tout ce qui m’intéresse, c’est le développement de Thilogne. La jeunesse porte en moi une grande confiance. Qu’Allah fasse qu’elle ne soit jamais rompue. Je n’ai jamais vu ni entendu une telle détermination et un tel engagement de la jeunesse envers une personne. Les habitants ont adhéré à notre programme de développement de la localité », se félicite le jeune leader.

Mody Samba Wagne continue à appeler les habitants de Thilogne à propulser cette nouvelle dynamique et à travailler ensemble pour l’émergence de leur localité. D’après lui, les jeunes de la commune sont persuadés que le président du mouvement « Yellitaaré Thilogne » est le candidat de l’espoir.

« Notre commune est trop en retard pour son développement, même pour le déplacement des électeurs, ce sont les leaders d’autres localités qui louent des bus pour les populations. Il n’y a aucune réalisation à l’actif des politiques. Notre commune manque de lampadaires, de bonnes infrastructures sanitaires. Pour l’aménagement des terres destinées à l’agriculture, nous ne disposons qu’un seul forage », dit-il.

Selon Mody Samba Wagne, ce sont les Thilognois qui ont porté sa candidature à la suite des activités sociales de développement qu’il a menées dans le village. Il estime que les politiciens ont échoué à apporter le changement souhaité par les populations. « La jeunesse a choisi Mody pour le changement de la localité, c’est le candidat de l’espoir. Quand les Thilognois ont des problèmes, il en fait ses propres problèmes », ont témoigné les jeunes qui ont porté la candidature du président du mouvement « Yellitaaré Fouta ».

La conquête de la mairie ne sera pas facile cependant pour le « candidat de la jeunesse » autoproclamé. En effet, la bataille sera rude contre les autres candidats en lice. Il s’agit notamment du maire sortant, Sidy Kawory Dia, de son adjoint, Abdoul Guissé, de l’opérateur économique et assureur Mamadou Elimane Kane, de Sidy Ben Oumar Kane, de Amadou Alassane Sow, d’Almamy Bocoum et d’Ablaye Lom, rapporte Le Témoin.

AYOBA FAYE

Mardi 29 Juin 2021 - 12:53


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter