PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




Elections législatives: les précisions de la DGE



Elections législatives: les précisions de la DGE
A l’actif du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique, un séminaire de formation des représentants de partis politiques et des entités indépendantes a porté sur les étapes de constitution et du dépôt des dossiers de candidature pour les prochaines législatives.

«Lles partis politiques vont seuls aux élections où en coalitions entre eux, les entités indépendantes peuvent former des coalitions», a déclaré le Directeur de la Communication à la Direction Générale des Elections (DGE). Bernard Casimir Cissé a ainsi rappelé qu’il «ne peut y avoir de coalition entre des partis politiques légalement constitués et d’autres qui ne le sont pas. De même, il n’y a pas de coalition entre partis politiques et des indépendants».

Au risque de ne pas y participer, les coalitions qui existent doivent notifier leur nom même connue. Le dépôt des listes de candidature doit se faire entre le 26 et le 30 mai 2017 à minuit.

Ainsi, «toute coalition dont le nom n’aura pas été connu au plus tard le 29 mai ne pourra pas compétir aux élections législatives», a-t-il relevé. Et d’ajouter: «Au plus tard le 30 mai 2017, (le mandataire) peut toujours revenir opérer des réglages dans les trois (3) jours suivant le dépôt c’est-à-dire le 2 juin».

«Le délai de dépôt des dossiers, au terme du nouveau Code électoral, c’est 65 jours au plus avant le jour du scrutin et 60 au moins avant le jour du scrutin pour venir déposer les dossiers de candidature», a-t-il expliqué.

La France qui enregistre 40.000 électeurs, a d’office deux (2) députés, a-t-il fait savoir. 


Jeudi 6 Avril 2017 - 20:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter