Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Elégance républicaine ! La chronique de KACCOR sur la "fraude électorale" orchestrée par l'Apr



Etre réputé terre de démocratie avec deux alternances réussies, ça ne fait pas pour autant de ce charmant pays une démocratie exemplaire. Ce n’est pas que nous n’ayons pas des démocrates. Il nous manque plutôt des hommes et femmes habillés de l’esprit de la démocratie. A la place, nous avons des rustres jamais repus et toujours dans de honteuses combinaisons pour conserver le pouvoir. Ad vitam et au prix de leur vie.

Leur hideux comportement, le doyen Ibrahima Bakhoum l’a si bien résumé en peu de mots. « Ce qu’il nous reste, c’est l’élégance républicaine et l’esprit démocratique. Ça, nous ne l’avons pas encore… ». C’est même la denrée la plus rare dans un pays qui vote depuis plus de 100 ans. Il faudra attendre des hommes racés, mus par la seule volonté de changer positivement le visage de leur pays, pour avoir cette élégance républicaine et cet esprit démocratique.

Ceux qui sont au pouvoir dans ce pays semblent avoir d’autres préoccupations. Ils veulent profiter sans retenue des richesses de ce pays. Bien entendu, ils ne sont pas les seuls à œuvrer dans cette dynamique d’enrichissement. Leurs prédécesseurs ont fait autant. Le dialogue national qu’ils avaient convoqué n’a rien donné. Rien ! De la poudre aux yeux. De l’argent distribué à des professionnels de la politique. Il ne faut pas rêver de Locales apaisées.

Le prochain scrutin risque même de dégénérer. Déjà, on va tout droit vers des contentieux. Les gens au pouvoir ne veulent pas jouer franc jeu. Ils distribuent des certificats de résidence selon la tête du client. Ailleurs, c’est à une rétention organisée de ce document essentiel pour les primo-votants que l’on assiste. Ou à l’installation de commissions électorales fictives par de hauts responsables du pouvoir. Pris la main dans le sac, ils nous servent à chaque fois des arguties.

Ces pratiques moyenâgeuses, on les croyait pourtant révolues. Une grande machine de fraude est ainsi enclenchée. Question ! Si on est mu seulement par un idéal démocratique, qu’est-ce qui nous empêche bon sang de nommer une personnalité neutre pour l’organisation des élections ? Le tout dans l’élégance républicaine et l’esprit de la démocratie. Hélas, il ne faut pas rêver vu les hommes que nous avons au pouvoir. 

KACCOR, Le Témoin

AYOBA FAYE

Jeudi 12 Août 2021 - 10:19


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter