Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Émigration clandestine : Les convoyeurs du petit Doudou arrêtés en Saly



Émigration clandestine : Les convoyeurs du petit Doudou arrêtés en Saly
La brigade de Recherche de la Gendarmerie de Saly (Mbour) a mis fin à la cavale des organisateurs du voyage clandestin au cours du quel un adolescent de 14 ans du nom de Doudou avait perdu la vie. 

Les gendarmes, qui avaient pisté les frères Guèye en Gambie, attendaient le retour de ces derniers pour les arrêter. Lamine Ndiaye Guèye (44 ans) et Omar Thiaw Guèye (40 ans) qui étaient impliqués dans les organisations de voyage de migrants clandestins aux îles Canaries avaient pris la fuite après le chavirement d’une de leurs pirogues. Un accident qui a entraîné des dizaines de morts.

Sachant que la Gendarmerie était à leurs trousses après l’éclatement de l’affaire, les convoyeurs se sont réfugiés en Gambie où ils  sont restés 7 mois. Malheureusement pour eux, avec les émeutes à Saniang (Gambie) opposant des Sénégalais à des Gambiens, ils ont décidé de rentrer chez eux à Mbour au quartier Teffess.

Les hommes en bleu qui faisaient le guet depuis longtemps autour de la demeure Guèye n’ont pas tardé à les cueillir, informe le journal L'As. Ils seront conduits à la brigade de recherche et placés en garde à vue. Ils seront déférés lundi prochain devant le procureur de la République qui risque de les placer sous mandat de dépôt. Surtout que le père du jeune Doudou avait écopé une peine ferme pour complicité de mise en danger de la vie de l’enfant.

A rappeler que Doudou Faye, 14 ans, est mort en mi-octobre dernier dans une pirogue qui était en partance pour les îles Canaries. Puisqu’il rêvait de devenir footballeur professionnel, son père Mamadou Lamine Faye l’avait mis en rapport avec des passeurs en décaissant la somme de 250 000 Fcfa. Doudou qui était pensionnaire du Centre de formation de l’institut Sports et Etudes «Les Diambars» de Saly, embarque donc dans la pirogue.

Salif Sakhanakho

Samedi 10 Avril 2021 - 18:52


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter