Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



États-Unis: Donald Trump vante son bilan avant de partir en vacances

Après une semaine historique qui a vu la mise en accusation de Donald Trump, les politiques désertent Washington. Le président américain est parti pour la Floride en mettant en avant les bons chiffres économiques et la création d'une « d'une force de l'Espace ».



La président américain, Donald Trump ne sait toujours pas quand commencera son procès au Sénat, mais il a quitté la capitale fédérale en se félicitant des bons résultats de l’économie et de quelques avancées sur le front législatif.

Une « force de l'Espace »

Toute la semaine, le président a égrené sa colère en lettres majuscules sur Twitter face aux démocrates qui l’ont mis en accusation. Mais avant de quitter la Maison Blanche pour deux semaines de vacances en Floride, comme s’il voulait faire oublier son inculpation, Donald Trump a renoué avec un ton plus triomphal.

« Je vais signer avant de partir une loi de défense de 738 milliards de dollars. Le texte prévoit une augmentation de salaire pour les troupes, la création d’une force de l’Espace et des financements pour le mur à la frontière. C’est énorme ! », a-t-il pavoisé.

Cette loi inclut douze semaines de congé parental rémunéré pour tous les fonctionnaires fédéraux, une hausse des salaires de 3,1% pour les membres des forces armées, la plus forte progression depuis une décennie, l'âge légal pour acheter du tabac à 21 ans, ou encore la création de la « force de l'Espace ».

Cette « force de l'Espace » deviendra la sixième branche des forces armées américaines, après l'armée de Terre, l'US Air Force, l'US Navy, le corps des Marines et les garde-côtes. Le commandement de l'espace voulu par Donald Trump n'est encore qu'au stade de projet.

266 000 emplois créés en novembre

Le texte fourre-tout comporte également des sanctions contre les entreprises collaborant à la construction du gazoduc russe Nord Stream 2, accusé par Washington de renforcer l'influence de Moscou en Europe, mais jugé par ses promoteurs stratégique pour l'approvisionnement du Vieux continent.

Le président a aussi évoqué de très bonnes discussions avec la Chine et se félicite de l’excellente santé de la Bourse américaine. La croissance, dans sa 11e année, a été confirmée ce vendredi 20 décembre à 2,1% au troisième trimestre, un rythme plutôt soutenu tiré par la consommation des ménages. Le marché du travail a encore surpris les économistes par sa vitalité en novembre, avec la création de 266 000 emplois et un taux de chômage à nouveau au plus bas depuis un demi-siècle, à 3,5%.

Donald Trump qui a conspué toute la semaine la cheffe de la majorité démocrate à la Chambre a par ailleurs accepté l’invitation de Nancy Pelosi, le 4 février au Congrès pour prononcer le discours de l’état de l’Union.

Le discours aura lieu dans la Chambre des représentants, à l'endroit même où Donald Trump a été mis en accusation jeudi pour « abus de pouvoir » et « entrave à la bonne marche du Congrès ».

À cette date, Donald Trump sera peut-être en pleine procédure au Sénat. Le bras de fer entre les deux chambres sur l’organisation de son procès en destitution reprendra début janvier avec la rentrée parlementaire.

Rfi.fr

Samedi 21 Décembre 2019 - 09:09



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter