Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Etats-Unis: importantes coupes dans l'aide humanitaire aux Palestiniens

Les Etats-Unis ont annoncé, vendredi 25 août, l'annulation de plus de 200 millions de dollars d'aide aux Palestiniens, à la demande du président Donald Trump. Ces fonds, initialement prévus pour des programmes en Cisjordanie et dans la bande de Gaza seront redirigés vers des programmes hautement prioritaires ailleurs, a déclaré un haut responsable du département d'Etat.



Pour les Etats-Unis, c'est le Hamas qui est le principal responsable de l'annulation de l'aide et de la dégradation des conditions humanitaires des Palestiniens. En supprimant l'aide, Washington veut affaiblir le Hamas et faire pression sur l'Autorité palestinienne pour revenir à la table des négociations.

Un avis que ne partage pas Dave Harden, un ancien responsable de l'Agence américaine pour le développement en Cisjordanie et dans la bande de Gaza qui estime que l'initiative aura au contraire pour effet de renforcer le pouvoir du mouvement islamiste et de dégrader les conditions de vie des Palestiniens déjà durement affectés par une crise humanitaire, en particulier dans la bande de Gaza.

«chantage minable»

Un total de 200 millions de dollars en moins, cela signifie concrètement que les missions humanitaires n'auront plus les fonds nécessaires pour distribuer de la nourriture aux plus démunis, l'assistance médicale sera également affectée tout comme certains programmes scolaires. Pour une haute responsable de l'OLP, Hanane Achraoui, Washington recourt à un « chantage minable comme outil politique » et d'ajouter : « Le peuple palestinien ne se laissera pas intimider ». Les relations entre Washington et l'Autorité palestienne sont gelées depuis fin 2017 lorsque Donald Trump a unilatéralement reconnu Jérusalem comme capitale d'Israël.

rfi.fr

Samedi 25 Août 2018 - 17:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter