Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Etats-Unis: le ton monte entre les candidats républicains

Lors du sixième débat télévisé des républicains, les sept candidats les mieux placés se sont affrontés dans une émission qui a balayé les grands sujets du moment, la sécurité nationale, le contrôle des armes à feu, l’immigration… Si les candidats conservateurs sont d’accord sur la plupart de ces dossiers et, bien évidemment sur leur souhait de voir un républicain accéder à la Maison Blanche, chacun d’entre eux espère être choisi. Et pour cela, il faut éliminer ses adversaires. Les échanges ont donc été musclés entre les deux leaders dans les sondages, Donald Trump et Ted Cruz.



Les primaires approchent et les candidats sont nerveux. Donald Trump n’est plus le leader incontesté. Le sénateur du Texas, Ted Cruz est même devant lui, selon certains sondages. Ce 14 janvier, les deux hommes se sont retrouvés face-à-face après une semaine passée à s’insulter à distance. Ted Cruz est né au Canada d'une mère américaine et d’un père cubain, Donald Trump estime que cela le disqualifie pour la présidentielle.
 
Le jeune sénateur a saisi l’occasion de revenir sur cette question, le magnat de l’immobilier lui a vertement répondu : « Depuis septembre, la Constitution n’a pas changé, mais les sondages, oui. Donald est contrarié parce que ses sondages baissent dans l’Iowa… ». Réponse de Donald Trump : « Dans l’Iowa, et tu le sais très bien Ted, dans les trois derniers sondages, je te bats… Donc, je m’en contrefiche. »
 
Le temps des amabilités est terminé
 
Tout le débat a été émaillé d’échanges de la sorte. Ted Cruz le texan, estime qu’un New Yorkais ne peut se revendiquer de la mouvance conservatrice : « On connait les valeurs des gens de New York, des socialistes qui sont pour l’avortement et le mariage gay… centrés sur l’argent et les médias… », ce qui a amené la riposte virulente de Donald Trump : « Quand le World Trade Center s’est écroulé, faisant des milliers de morts, les gens de New York se sont battus. Ce que Ted vient de dire est extrêmement insultant. »
 
On voit que le temps des amabilités est terminé. Les candidats ont acheté des spots publicitaires très virulents pour dénigrer leurs adversaires. Les choses sérieuses commencent à la fin du mois avec les caucus de l’Iowa.
source:rfi


Vendredi 15 Janvier 2016 - 07:43