Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Etude de l'Ansd : Dakar, capitale des locataires



Une étude de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd) révèle qu’un quart des ménages sénégalais n’est pas propriétaire du logement occupé. En effet, sept ménages sur dix sont propriétaires du logement qu’ils occupent, tandis que 23,3% sont des locataires et 3,4% sont logés gratuitement. Le statut de locataire est plus fréquent à Dakar (54,4% des ménages), alors que la propriété est plus répandue en milieu rural (94,7%) et dans les autres villes (71,1%).

Dans un contexte de semi-confinement des ménages avec son corollaire d’arrêt des activités dans certains secteurs de l’économie, «les ménages locataires résidant à Dakar et particulièrement ceux qui tirent l’essentiel de leurs revenus du secteur informel et du secteur privé auraient plus de difficultés à s’acquitter des dépenses comme la location entre autres, à cause des pertes de revenus liées à la pandémie de la Covid-19 », selon l’Ansd.

D’après la même source, près de six individus sur dix (57,6%) vivent dans des ménages de grande taille (dix individus ou plus), contre 2,2% de personnes résidant dans un ménage de 1 à 2 individus. En milieu rural, 64,2% des individus vivent dans des ménages de dix personnes ou plus. Cependant à Dakar, plus de la moitié des individus résident dans des ménages de moins de 10 personnes (1 à 2 personnes 5,4%, 3 à 5 personnes 20% et 6 à 9 personnes 31,6%). Alors que dans les autres villes, 56% des personnes sont membres d’un ménage de 10 individus ou plus.

Libération

Salif SAKHANOKHO

Mardi 11 Août 2020 - 15:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter