Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Fête Nationale du Sénégal : Sarkozy reparle du départ des bases françaises à Wade mais ne parle pas du monument…



Fête Nationale du Sénégal : Sarkozy reparle du départ des bases françaises à Wade mais ne parle pas du monument…

Cette lettre datée de ce 2 avril commence comme d’habitude par les formules de politesse : « je suis très heureux de vous adresser, ainsi qu’à l’ensemble du peuple sénégalais, mes sincères félicitations et tous mes vœux de bonheur et de prospérité, à l’occasion de la célébration du 50ème anniversaire de l’indépendance du Sénégal ».

Le Président français d’apprécier ensuite les relations étroites entre les deux pays : « je me réjouis également de l’étroitesse de nos liens et de leur vigueur, qui témoignent d’une amitié sincère, à la fois privilégiée et ouverte, fidèle et tournée vers l’avenir ».

Seulement cette coopération va au moins sur le plan de la sécurité prendre d’autres formes. Une situation liée au prochain départ des forces françaises du Cap-Vert. Ainsi Nicolas Sarkozy annonce au Président Wade la renégociation prochaine de ces accords, « j’ai souhaité que cette étape importante de votre histoire nationale se traduise également par une étape importante dans notre relation à laquelle j’attache le plus grand prix et dont je souhaite qu’elle soit plus résolument partenariale. C’est pourquoi, j’ai pris l’initiative de la renégociation de notre accord de défense de 1974, par lequel le Sénégal a souverainement consenti à la France l’usage de certaines installations militaires sur son sol. J’ai veillé à ce qu’il soit tenu compte, dans cette négociation comme dans la réorganisation de notre présence et de nos missions, de la volonté que vous avez exprimée de récupérer certaines emprises foncières, selon les modalités prévues dans l’accord de 1974 ».



Le Président français n’a pas parlé dans cette lettre de l’inauguration du monument de la renaissance malgré l’annonce de la venue de quelques chefs d’Etat de la sous-région. Mais peut-être que la France va être représentée par son ambassadeur au Sénégal

NDIAGA DIOUF

Vendredi 2 Avril 2010 - 19:14


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter