Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Feuilleton «Ousmane Sonko et ses liaisons dangereuses» : Les nouvelles «preuves»

Ousmane Sonko n’en a pas encore fini avec les accusations contre lui faisant état d’une connexion avec une multinationale qui évolue dans le secteur du pétrole, Tullow Oil. En effet, malgré les dénégations, de nouveaux documents sont apparus vendredi, et qui ne vont pas manquer de commencer à semer la confusion dans la tête des Sénégalais.



Le feuilleton «Ousmane Sonko et ses liaisons dangereuses» continue de plus belle avec cette fois-ci un autre journal qui embouche la trompette de nos confrères de «Les Echos », pour révéler les fruits de leurs investigations. Et dans leur conclusion, ils informent que l’affaire est allée beaucoup plus loin d’autant plus que tous les secrets ne sont pas encore livrés.

En effet «L’Observateur», qui donne l’information a fait savoir qu’effectivement, le choix a été porté sur Ousmane Sonko pour vilipender le gouvernement du Président Macky Sall, dans sa gestion des ressources naturelles du Sénégal.

Cette campagne sous le vocable «promotion de la démocratie et de la transparence en Afrique», dont le coût a été estimé à 195 000 dollars (près de 117 millions de francs Cfa) aurait ainsi permis au président du parti «Pastef les Patriotes», de mener la vie dure au régime de Macky Sall, avec à la clé la publication d’un livre.

Mais le choix de Sonko par Tullow Oil n’est pas gratuit. Car, via sa filiale établie au Ghana, l’entreprise cherchait un jeune leader charismatique capable de porter leur combat contre le Président Sall.

La bataille contre le chef de l’Etat découlerait de la perte, par Tullow Oil du contrat portant sur le bloc Rufisque offshore au profit de Frank Timis, informe L'Observateur. En 2012, sous la gouvernance de Me Abdoulaye Wade, la société pétrolière avait contesté l’accord entre l’Etat du Sénégal et sa concurrente Petro-Tim. Et à l’arrivée du Président Sall dont elle espérait une posture plus conciliante n’a pas produit l’effe escompté puisqu’il avalisera le choix porté sur Petro-Tim.

A en croire la même source, cette opération de Tullow Oil est confirmée par le mail de son Directeur Less Wood en date du 8 juin 2018 faisant état d’une «collaboration étroite et de confiance avec un adversaire sérieux du Président Macky Sall.»

Ousmane Demba Kane

Vendredi 11 Janvier 2019 - 10:44




1.Posté par poucha le 11/01/2019 12:15
ou sont les nouvelles preuves drole de presse sénégalais

2.Posté par badara le 11/01/2019 12:23
Aux journalistes ça vous dérange de fabriquer des masonges .?

3.Posté par badara le 11/01/2019 12:24
Aux journalistes ça vous dérange pas de fabriquer des masonges. ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter