Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



France: six mois avec sursis pour le fils de George Weah condamné pour tapage nocturne

Six mois de sursis pour le fils de George Weah et plus de 20000 euros de dédommagements. Ainsi en a décidé le tribunal de Versailles près de Paris. En cause : des fêtes trop bruyantes donnée par le fils de l’ex-star du PSG et président du Liberia à Saint-Germain-en-Laye en banlieue parisienne.



Les soirées étaient organisées au domicile de Georges Weah Junior dans cette petite ville tranquille et plutôt cossue de l’ouest parisien. Selon les avocats des victimes, les choses ont commencé en décembre 2018 et n’ont pas cessé pendant deux ans et demi à raison de plusieurs fois par semaine jusqu'à l'interpellation en février dernier de cet homme de 33 ans. Durant toute cette période, il aurait ainsi organisé des dizaines de soirées entre 1 heure et 6 heures du matin. Alertés par les voisins, les policiers sont intervenus une dizaine de fois à son domicile pour lui demander de baisser le volume. Mais sans succès.
 
Excuses
Aujourd’hui devant la justice, le fils du président libérien assure n’avoir jamais voulu gêner de manière intentionnelle ses voisins à qui il va devoir verser plus de 20 000 euros de dédommagements. En février dernier déjà, dans les colonnes du Parisien, il s’était excusé en expliquant que le couvre-feu était très compliquée à vivre ajoutant que son père « est très fâché ». Un père qui en toute logique n’a pas de raison de décolérer aujourd’hui d’autant que la peine d'emprisonnement prononcée est deux fois plus lourde que les réquisitions du parquet.

Salif SAKHANOKHO

Lundi 10 Mai 2021 - 15:34


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter