France: son rôle en Afrique est essentiel contre le terrorisme pour les Etats-Unis

Le secrétaire américain à la Défense espère que la France continuera à combattre les jihadistes au Sahel. Lors d’un point de presse dimanche à Djibouti, James Mattis a expliqué que les Français « ont toujours prouvé qu'ils étaient là quand il fallait faire face » aux extrémistes. Ses déclarations clarifient le rôle que la France, du moins aux yeux de l'administration Trump, devrait jouer en Afrique.


Michael Shurkin, un politologue de la Rand Corporation, un think tank américain, est un ancien analyste de la CIA. Il assure que Washington, malgré le changement d'administration, se réjouit de la politique du président Hollande en Afrique : « On constate que la France a fait certaines choses sous Hollande et on apprécie beaucoup ce qu’a fait Hollande ».
 
Michael Shurkin de la Rand Corporation, il ne fait aucun doute que les Etats-Unis souhaitent que la France continue d’avoir un rôle pour faire de la lutte contre le terrorisme sur le continent : « Je sais qu’en France, on pense à la Françafrique, on pense à une ingérence française dans la politique intérieure des pays africains. Et je sais que les Français ne sont pas du tout contents avec ces idées. Je comprends pourquoi. Mais ce n’est pas à ça que pensent les Américains. Les Américains ne pensent pas à l’ingérence française dans la politique des pays africains. Les Américains quand ils pensent à la France comme gendarme en Afrique, ils pensent Barkhane, Serval, des opérations militaires. Et c’est ça ce qui est intéressant. Ce qui est intéressant pour les Etats-Unis, c’est simplement ces opérations contre le terrorisme. Et Mattis veut signaler que, malgré les propos de Trump, veut que la coopération franco-américaine en Afrique continue ».