Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Haut-Karabakh: l’Arménie et Azerbaïdjan s’accusent mutuellement de violer la nouvelle trêve

L'Arménie et l'Azerbaïdjan ont conclu un cessez-le-feu à Washington dimanche 25 octobre, mais les deux protagonistes des combats au Haut-Karabakh s'accusaient déjà lundi matin de l’avoir violé.



Haut-Karabakh: l’Arménie et Azerbaïdjan s’accusent mutuellement de violer la nouvelle trêve
À Stepanakert, peu d’animation en cette matinée ensoleillée. La nuit a été calme, mais les habitants de la principale ville du Haut-Karabakh ont accueilli l’annonce d’une nouvelle trêve négociée ce week-end à Washington avec scepticisme, rapportent nos envoyés spéciaux Richard Riffonneau et Anastasia Becchio. Il faut dire que les deux précédents cessez-le-feu avaient rapidement volé en éclats.
 
Pourtant, Valéry, qui remplit d'eau des seaux pour abreuver ses colombes qui picorent des graines derrière son garage, voulaient être optimiste : « Cette fois j’aimerais y croire. On a tous tellement souffert qu’on a envie d’y croire. Il faut un cessez-le-feu parce qu’on a perdu beaucoup d’amis, de proches. Mon petit-fils et mon fils sont sur le front ; je leur ai parlé hier au téléphone mais ils ne disent rien à propos de la trêve. Ils ne me disent même pas où ils se trouvent. C’est secret défense. »
 
Mais il n’aura pas fallu longtemps pour que les doutes des habitants se confirment et que cette nouvelle trêve humanitaire, qui devait prendre effet ce lundi matin à 8h (4h TU), fasse long feu.
 
Les deux camps ont dénoncé chacun dès ce lundi matin une « violation grossière » de la trêve par la partie adverse. Le ministère azerbaïdjanais des Affaires étrangères a accusé les forces arméniennes d'avoir bombardé la ville de Terter et des villages avoisinants, tandis que le ministère arménien de la Défense a dénoncé des tirs d'artillerie ennemis sur ses positions en diverses parties du front.

RFI

Lundi 26 Octobre 2020 - 08:33


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter