Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Hommage international rendu au Général Lamine Cissé : Partners West Africa annonce 5 panels simultanés et fait le point



Hommage international rendu au Général Lamine Cissé : Partners West Africa annonce 5 panels simultanés et fait le point
En prélude de l'hommage international qui sera rendu au Général Lamine Cissé, ancien ministre de l'Intérieur et ancien Chef d'État-Major Général des armées du Sénégal, le 16 avril prochain, à Dakar, l’ONG Partners West Africa Sénégal (PWA- Sénégal) a organisé une rencontre ce mercredi. Ce, pour faire le point sur l'organisation et la programmation du Colloque avec ses partenaires. A l'occasion, le président du Conseil d'Administration de ladite organisation, Général Mohamadou Keita, est revenu sur l'importance des hommages rendus aux illustres fils de ce pays.

"Notre pays a reçu des hommages, a rendu hommage à d’illustres fils de ce pays. Ce que l'on sait, et ce qui est certain, c'est que ces hommages que l'on rend à ces personnalités cela rentre tout simplement dans le cadre de nos traditions", a déclaré le Général Mohamadou Keita, actuel Président Conseil d'Administration de Partners West Africa Sénégal.
 
Poursuivant, l'ancien Chef d'État-Major Général des armées, par ailleurs, ancien ambassadeur du Sénégal en Allemagne a magnifié le rôle et la mission de l'ONG.

"Partners West Africa Global est notre maison mère et avec laquelle nous partageons la théorie du changement. C'est également un partage de valeur sur la démocratie sur l'implication de la société civile dans la résolution des conflits, des difficultés de nos sociétés et cela rentre dans le cadre des missions des ONG. Et qui abattent un travail dans l'ombre parfois mais qui contribuent à la stabilité de nos institutions pour la paix dans nos pays, pour le dialogue social", a indiqué pour sa part le Président du Comité scientifique du Colloque International, le Général Lamine Cissé.
 
Prenant la parole, la Présidente du Comité d'organisation, Pr Adjaratou Wakha Aïdara Ndiaye, Directrice Exécutive de Partners West Africa- Sénégal, est revenue sur l'organisation, la programmation des panels et la préparation du Colloque qui aura lieu le 16 avril prochain. " Nous avons eu le soutien de beaucoup de partenaires surtout étrangers, mais si aujourd'hui, on a pu le réaliser c'est parce que l'État-Major général des armées sénégalaises, représenté par le Colonel Ngom, a bien voulu nous accompagner techniquement. Puisque ce colloque était prévu pour deux jours en présentiel et à un mois du colloque l'année dernière malheureusement la pandémie à Covid-19 s'est révélée au Sénégal", a-t-elle soutenu.
 
Adjaratou Wakha Aïdara Ndiaye a indiqué, par ailleurs, avoir programmé avec ses partenaires de Washington à savoir le Centre d'étude stratégique de l'Afrique, qui ont mis à leur disposition des liens "Zoom" dont la capacité peut recevoir jusqu'à 500 personnes, "un interprétariat simultané français-anglais, anglais-français pour que toutes les populations qu'il soit au Sénégal, en Afrique, en Europe ou aux États-Unis puissent suivre l'événement", s'est-elle félicitée.
 
5 panels organisés en une journée
 
La Présidente du Comité d'organisation est revenue sur l'organisation des Panels et de l'appui technique et financier des partenaires. "Nous avons pensé organiser 5 panels simultanés et c'est sur ce défis techniques que la Dirpa (Direction de l'Information et des Relations Publique) nous a beaucoup appuyé avec toujours le Centre d'études stratégiques pour l'Afrique et finalement, nous avons pu, avec vraiment des ressources humaines de qualité de la direction de l'information et de la Dirpa avec le concours des techniciens du Centre d'Études Stratégiques de l'Afrique, prévoir 5 liens Zoom qui seront utilisés en simultané", a informé la Directrice Exécutive de Partners West Africa- Sénégal.
 
L'appui des partenaires techniques et financiers
 
Pour l'autre appui stratégique de nos partenaires, a-t-elle expliqué, "l'un des premiers à s'être exprimé c'était DCAF ( Centre pour la gouvernance du secteur de la sécurité basée à Genève), qui ont mis à notre disposition d'abord d'un prix pour les recherches thématiques Réforme du Secteur de la Sécurité et la Justice (RSS et Justice) et ce prix est d'une valeur d'1 million 500".
 
Poursuivant, elle a ajouté : " Nos partenaires de Partners Global se sont exprimés et ont mis à notre disposition également deux prix d’une valeur d'1 million 500 F Cfa chacun et des Recherches sur les thématiques Femmes, paix et sécurité". Toutefois,  elle a souligné que ces prix visent à promouvoir la Jeune Recherche africaine et que les prix sont ouverts à tous les africains quelques soient leurs origines et quelques soient leurs situations.
 
Adjaratou Wakha Aïdara Ndiaye a magnifié l'apport de l'Université Cheikh Anta Diop. "Le Cesti (Centre d'études des sciences et techniques de l'information est une école de journalisme sénégalaise)  a mis à notre disposition 12 étudiants qui appuieraient les panélistes mais surtout les modérateurs et des rapports en fin de journée, il est prévu de publier les actes du colloque mais également de suivre les bénéficiaires de ces prix", s'est-elle réjouie.
 
De l'avis du Colonel Ngom de la Dirpa : " Nous sommes chargés de la mise en œuvre de ces panels qui auront lieu au Cercle Mess des Officiers et au Cheds. Toutes les dispositions sont déjà prises pour que ces panels se passent très bien, simultanément pour qu'ils puissent être diffusés sur les réseaux sociaux, sur les spots qui sont définis".
 
À noter qu'il y aura le 16 Avril, une exposition sur les objets-souvenirs du Général Lamine Cissé et la diffusion du film documentaire sur la vie et l'œuvre du Général.

Le général Lamine Cissé fut représentant spécial du secrétaire général des Nations unies en République Centrafricaine, de 2001 à 2007. Diplômé de l’Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr (France), il a exercé les fonctions de chef d’état-major général des armées, du 1er juillet 1996 au 31 décembre 1997. Il est décédé le 19 avril 2019, à l’âge de 79 ans.

Moussa Ndongo

Mercredi 7 Avril 2021 - 20:30


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter