Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Interdiction de la coupe de bois en Casamance : Les menuisiers invitent l’Etat au dialogue

L’Union des menuisiers du Sénégal a effectué une sortie pour dénoncer les difficultés auxquelles est confronté son secteur après l’interdiction de l’exploitation du bois en Casamance depuis l’attaque de Bofa Bayotte. Les professionnels du bois qui parlent de situation désastreuse, se prononçaient sur la question face à la presse à l’occasion d’une assemblée générale à la chambre des métiers de Ziguinchor.



Interdiction de la coupe de bois en Casamance : Les menuisiers invitent l’Etat au dialogue
Trois mois après l’interdiction de la coupe du bois adoptée par les autorités en réponse aux événements de Bofa, les conséquences se font lourdement sentir par les professionnels du secteur dont la plupart ont fermé leurs ateliers. Certains sont traînés devant les tribunaux pour n’avoir pas honoré les contrats avec leurs clients.
 
«Il y a beaucoup de menuisiers qui ont fermé leurs ateliers faute de bois. D’autres qui ont des problèmes. Ils ont été convoqués à la gendarmerie. Certains ont des difficultés à payer le loyer », soutient Sadibou Bodiang, président des menuisiers du Sénégal section Ziguinchor. 
 
Pour eux, ce qui s’est passé à Bofa aurait pu être évité, si les autorités n’avaient pas rangé dans les tiroirs les conclusions émises après les concertations de 2013 et qui proposaient un schéma d’exploitation rationnelle des ressources forestières.

Toutefois, ils appellent les autorités étatiques à ouvrir de larges concertations sur la question pour lever le préjudice et tout ce que la mesure porte au secteur.


Lundi 16 Avril 2018 - 16:13



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >