Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Irak: le Premier ministre annonce qu'il va présenter sa démission au Parlement

​Au lendemain de l'un des jours les plus sanglants d'un mouvement de protestation qui dure depuis deux mois, le grand ayatollah Ali Sistani avait appelé ce vendredi 29 novembre le Parlement irakien à retirer sa confiance au gouvernement. La prise de position concrète de l'homme le plus écouté d'Irak a poussé le chef du gouvernement à présenter sa démission.



Explosion de joie place Tahrir à Bagdad, épicentre depuis deux mois d'une contestation qui réclame la refonte du système et le renouvellement d'une classe politique jugée corrompue et incompétente.

Dans un communiqué, les services du Premier ministre irakien Adel Abdel Mahdi ont annoncé ce vendredi que ce dernier allait présenter sa démission au Parlement. Une réponse directe, est-il précisé, à l'appel lancé quelques heures auparavant par le grand ayatollah Ali Sistani.

« En réponse à cet appel et afin de faciliter (le changement) aussi vite que possible, je soumettrai au Parlement une demande de démission de la direction de l'actuel gouvernement », écrit le Premier ministre démissionnaire.

Lors de son sermon du vendredi, le plus haut représentant du clergé chiite s'était adressé directement au Parlement, lui demandant d'agir dans l'intérêt de l'Irak, et ce en reconsidérant son soutien au gouvernement.

Ce sont en effet les députés qui ont désigné le Premier ministre et ses collaborateurs il y a plus d'un an. Or, Adel Abdel Mahdi refusait jusqu'ici de démissionner malgré la demande pressante de la rue. Il a organisé une répression militaire plus violente encore ces derniers jours.

rfi.fr

Vendredi 29 Novembre 2019 - 14:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter