Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Jean-Louis Gasset (Bordeaux) : « Il n'y a pas de cas Ben Arfa »



Jean-Louis Gasset (Bordeaux) : « Il n'y a pas de cas Ben Arfa »
L'entraîneur des Girondins de Bordeaux a assuré en conférence de presse que son milieu de terrain, qu'il a laissé sur le banc contre Metz, ne faisait pas l'objet d'une mise à l'écart.

Alors qu'il était l'un des moteurs des Girondins à l'automne, Hatem Ben Arfa a progressivement perdu le fil cet hiver, entre méforme persistante et prestations teintées d'individualisme qui ont parfois fortement déplu au sein du vestiaire bordelais. Mais Jean-Louis Gasset, qui avait choisi de ne pas le titulariser lors de la défaite contre Metz (1-2), a affirmé qu'il n'y avait absolument aucune sanction à l'encontre du joueur.

« Il n'y a pas de cas Ben Arfa, pas du tout. Vous citez un nom à chaque fois. Vous citez De Préville, vous citez Ben Arfa. Ils sont bien dans le groupe pour demain (mercredi). Je ne prends en compte que les prestations. C'est mon choix après, de juger si tel joueur est en forme ou non, s'il est bien dans sa tête ou pas. Et après, j'essaie de faire l'équipe la plus cohérente possible. Il n'y a pas de cas spéciaux. On parle de nous, ensemble. »

« Avec parfois un peu plus de réussite, on aurait pu passer entre les gouttes. Mais toutes les frappes de nos adversaires sont poteaux rentrants et toutes nos erreurs sont payées cash »

Après les propos de Laurent Koscielny et Yacine Adli s'interrogeant sur la motivation de certains joueurs, Gasset a cherché à désamorcer toute polémique et s'est voulu rassembleur devant les médias. « J'ai besoin de tout le monde. J'essaie de faire comprendre aux joueurs que l'individuel ne doit pas prendre le pas sur le collectif. Tout le monde a intérêt à faire une bonne fin de saison. Il reste encore onze matches. »

L'entraîneur demeure par ailleurs confiant pour la fin de saison, malgré la crise sportive qui semble poindre à l'horizon (5 défaites et un nul en L1 en l'espace d'un mois). « C'est le lot pour toutes les équipes d'avoir des trous dans la saison et de connaître tout à coup les montagnes russes... Je pense que c'est ponctuel. Avec parfois un peu plus de réussite, on aurait pu passer entre les gouttes. En ce moment, toutes les frappes de nos adversaires sont poteaux rentrants et toutes nos erreurs sont payées cash. Il faut que les joueurs travaillent pour faire tourner ça. »

L'Equipe

Aminata Diouf

Mardi 2 Mars 2021 - 21:47