Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Kaffrine et Malem Hodar pris d'assaut par l’Hépatite B avec des taux de prévalence élevés: les autorités inquiètes



Kaffrine et Malem Hodar pris d'assaut par l’Hépatite B avec des taux de prévalence élevés: les autorités inquiètes
Des chiffres inquiétants dans le Ndoukoumane. Un taux de prévalence de l'Hépatite B de 14% au district sanitaire de Malem Hodar et un autre de 15% au district sanitaire de Kaffrine. La redoutable maladie prend des proportions qui font froid sur le dos. La Coordonnatrice du Programme national de lutte contre les hépatites, qui donne l'information, parle d'une prévalence élevée par rapport à la moyenne nationale

"Quand on regarde la prévalence globale de l'Hépatite dans la région de Kaffrine, on se rend compte que c'est plus élevé que dans d'autres régions comme Fatick. On est à un taux de 15% au niveau du district de Kaffrine. Et à Malem Hodar on est à 14%. Cela veut dire qu'il faudra quand même faire beaucoup plus d'effort", a confié Aminata Sarr Diallo sur la Rfm.

La Coordonnatrice pense "qu'on a raté peut-être quelque chose en terme de vaccination. Parce que quand on regarde au niveau national, la photographie quand a démarré le programme en 1989, on avait une prévalence nationale de 17%. Mais les interventions ont été efficaces et nous ont permis de diminuer la prévalence".

​L'hépatite B est une infection virale aiguë du foie qui peut devenir chronique et alors être à l'origine d'une cirrhose et d'un cancer primitif du foie. Le virus VHB se transmet entre personnes, lors des rapports sexuels ou par contact avec du sang ou des objets contaminés.

AYOBA FAYE

Samedi 23 Novembre 2019 - 12:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter