Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



«Karim Wade est une béquille politique et financière pour des mercenaires et transhumants», selon Moustapha Diakhaté

«Des gens comme Hassan Ba et Amadou Tidiane Wane utilisent Karim Wade et la Génération du concret comme une béquille politique et financière. Ils n’ont aucune base». C’est une affirmation du nouvel inspecteur général du Parti démocratique Sénégalais au pouvoir (Pds). Moustapha Diakhaté a, par ailleurs, dévoilé sa lettre de mission lors de notre entretien téléphonique.



Karim Wade patron de la Génération du concret en compagnie de son père leader du Pds
Karim Wade patron de la Génération du concret en compagnie de son père leader du Pds
«La Génération du concret est un paravent politique et financier pour des mercenaires et des transhumants». Telle est la conviction du coordonnateur du Mouvement Taxawu Sopi (structure satellite du Parti démocratie Sénégalais) et inspecteur général dudit parti, Moustapha Diakhaté. Joint au téléphone par pressafrik.com, il a explicitement dit que «la Génération du concret est considérée comme un braconnier du Pds et qu’elle exerce un mercenariat politique». Pour lui, «Karim Wade doit mettre ses compétences à la disposition de la formation politique de son père».
Dans cette entreprise qui nuit le Pds, parti au pouvoir, Moustapha Diakhaté a estimé qu’il y a des personnes qui s’y illustrent le plus. L’inspecteur général du parti d’Abdoulaye Wade a soutenu que ce sont «des mercenaires, des transhumants politiques qui ont mis dans la tête de Karim Wade cette histoire de la Génération du concret et qui se battent pour le maintien de l’Agence nationale de l’organisation de la conférence islamique (Anoci) dont sa mission est terminée depuis la fin du sommet de l’Oci».

Hassan Ba et Amadou Tidiane Wane pointé du doigt

Evoquant le conflit latent entre le secrétaire exécutif de l’Anoci, Abdoulaye Baldé et le chef de la task force de la présidence, Hassan Ba pour le poste de numéro deux de la Génération du concret, il a affirmé que c’est sans fondement. «Ces gens qui se battent pour la pérennisation de l’Anoci et de la Génération du concret n’ont aucune base et veulent utiliser Karim Wade comme béquille politique et financière», a fait savoir l’inspecteur général du Pds. Avant de déclarer que «c’est le cas de Hassan Ba et de Amadou Tidiane Wane». Selon le coordonnateur du mouvement Taxawu Sopi, «au moins Abdoulaye Baldé a une solide base politique à Ziguinchor et il travaille pour le Pds»

Création des fonctionnaires du Pds

Moustapha Diakhaté est revenu sa lettre de mission pour le poste d’inspecteur général du Pds pour lequel il a été nommé jeudi dernier lors de la réunion du Comité directeur. «Mon rôle est d’identifier tout ce qui est dysfonctionnement préjudiciable au parti. J’aiderai le secrétaire général national autant que possible en lui donnant l’image réelle du parti, la façon dont les militants et l’opinion le perçoivent. Pour cette tâche je vais descendre sur le terrain», a expliqué celui qui est considéré comme le gardien des textes du Pds.
En tant que membre de la commission de réorganisation et de toilettage des textes, il a ajouté qu’ils vont œuvrer pour un schéma organisationnel et fonctionnel adapté aux réalités du moment.
Moustapha Diakhaté a plaidé pour une forte administration du Pds, des permanences au niveau local et un personnel qui ne s’occupe qu’au parti. En somme le nouvel inspecteur général du Parti libéral milite pour la création des fonctionnaires du Pds qui ne subiront pas les luttes de tendance.


Lundi 24 Novembre 2008 - 11:12



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter