Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Kédougou : aucun admis au BFEM au Collège de Sanékouta, les élèves désertent les classes pour les sites d’orpaillage

La ruée vers l’or n’est pas sans conséquence néfaste sur la scolarité des enfants dans la région de Kédougou, précisément au collège de Sanékouta qui n’a enregistré cette année le moindre admis à l’examen du Brevet de Fin d’Etudes Moyennes (BFEM).



Kédougou : aucun admis au BFEM au Collège de Sanékouta, les élèves désertent les classes pour les sites d’orpaillage
« Au premier comme au deuxième tour, il n y a pas eu d’admis pour le collège de Sanékouta », témoigne -t-on avant d’expliquer cette catastrophe par la découverte d’un nouveau site du métal précieux au milieu de l’année scolaire.  Selon les différentes rencontres tenues dans le village pour étudier les raisons de cette contre-performance, la plupart des gens ont avancé l’existence de l’or dans cette zone située à 10 kilomètres de la ville. Dans ce village pauvre, les sites aurifères "où les premiers ont eu à gagner entre 4 et 6 millions" attirent plus les élèves que les salles de classe, surtout avec la découverte d’un nouveau site d’orpaillage il y a quelques semaines. De quoi inciter des membres de la Société civile qui luttent contre le travail des enfants à s’ériger contre ce fléau.
 
« Si aujourd’hui on se retrouve à Kédougou avec un site d’orpaillage dans la commune, si on ne prend pas les mesures idoines, le site va véritablement convertir tous les enfants en des orpailleurs et du coup, l’école va connaître un sacré coup entraînant un  renchérissement de la chaîne de pauvreté », alerte au micro de Sud FM, le secrétaire exécutif de l’ONG « La lumière ». Ibrahima Sory Diallo  interpelle à cet effet  toutes les autorités, les Nations Unies, les élus, les services de sécurité et toutes les organisations pour éviter que les enfants s’habituent à ce site et que l’année scolaire prochaine soit hypothéquée.


Vendredi 16 Août 2013 - 14:58


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter