Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Kobe Bryant : la cause officielle de l'accident d'hélicoptère qui a tué la star de la NBA et sa fille est révélée



La dernière minute apporte un silence inhabituel de l'autre côté.

La tour de contrôle a essayé en vain de communiquer avec l'hélicoptère N72EX, dans lequel Kobe Bryant, sa fille de 13 ans et sept autres personnes voyageaient, il y a plus d'un an en Californie, mais sans succès.
"N72EX quelles sont vos intentions", demande le contrôleur, suivi d'un silence. "N72EX, ils sont toujours à très basse altitude, nous pouvons donc continuer à suivre le vol...", poursuit-il.

Quelques secondes plus tard, le Sikorsky S-76B s'est écrasé dans une zone difficile d'accès près de la ville californienne de Calabasas : il n'y a pas de survivants.

Dès que l'on sait que la star de la NBA était dans l'avion, le choc de la nouvelle fait le tour du monde.
Les autorités ont immédiatement entamé l'enquête pour déterminer les causes de l'accident et ce mardi, plus d'un an plus tard, elles ont présenté les premières conclusions officielles qui révèlent que ces dernières minutes ont été décisives dans la tragédie.
Selon le rapport, le pilote de l'hélicoptère a apparemment été désorienté dans le brouillard.

Une fois désorienté, le pilote n'a apparemment pas utilisé les instruments de l'avion, ne les a pas compris ou ne leur a pas fait confiance, au point de penser qu'il sortait d'un nuage dense alors qu'il était en fait en descente, ont déclaré les responsables.

"Cette manoeuvre correspond à une désorientation spatiale du pilote dans des conditions de visibilité limitée", explique Robert Sumwalt, président du Bureau national américain de la sécurité des transports (NTSB).
De nombreux hélicoptères comme celui dans lequel Bryant voyageait n'ont pas de "boîtes noires", contrairement aux avions, il est donc souvent très difficile d'identifier les causes d'un accident.

En exposant les causes possibles de l'accident, le NTSB a critiqué le pilote Ara Zobayan, qui, selon le rapport, a violé les règles fédérales et est allé à l'encontre de son propre entraînement de vol en naviguant dans des nuages épais.
Le pilote " naviguait à vue ou sur des ordres VFR qui lui interdisaient légalement de pénétrer dans les nuages ", mais il l'a quand même fait", explique M. Sumwalt.

Les enquêteurs ont également remis en question la décision de Zobayan d'incliner l'hélicoptère vers la gauche, plutôt que de le faire monter, alors qu'il tentait de fuir le mauvais temps.

Zobayan était un pilote expérimenté et avait accumulé plus de 1 200 heures de vol sur l'hélicoptère Sikorsky-76.

Selon les autorités, la désorientation peut se produire lorsque les pilotes ne peuvent pas voir le ciel ou le paysage, ce qui rend difficile l'évaluation de l'altitude et de l'accélération.

Aminata Diouf

Mercredi 10 Février 2021 - 22:12


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter