Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



L'ancien président de la CREI tire sur le juge Ousmane Kane: "sa conférence de presse est un scandale"



L'ancien président de la CREI tire sur le juge Ousmane Kane: "sa conférence de presse est un scandale"
Interrogé sur les deux sorties polémiques des magistrats Yaya Amadou Dia et Ousmane Kane, l'ancien président de la Cour de répression de l'enrichissement illicite (Crei), Alioune Ndao, n'a pas usé de la langue de bois pour cogner ses collègues. Selon lui, la conférence de presse organisée par le premier président de la Cour d'Appel de Kaolack est tout simplement un scandale.

"Je condamne les deux procédés. En fait, le problème était au départ un problème interne . C'est le premier président de la Cour d'Appel de Kaolack, en sa qualité de chef de cour, qui aurait constaté un certain nombre de dysfonctionnements et a adressé une lettre de demande d'explication à un magistrat du siège en service dans cette même cour . Le magistrat a répondu sur les points qui lui sont imputés. Mais cela ,ne s'est pas limité à cela. On a l'impression qu'il s'est dit qu'il ne va pas tomber seul. Et autant le premier président lui reproche certain nombre de chose, autant lui aussi il sait des choses qui sont reprochable, répréhensibles à l'endroit du premier président de la cour d'appel de Kaolack . Dans un premier temps, ce document devait rester à l'interne, mais à la surprise général , il est tombé entre les mains de la presse . Ce qui n'est pas normal . Maintenant le premier président qui convoque la presse, ça je ne l'ai jamais vu . Un magistrat du siège qui tient un conférence de presse sur des chose strictement personnelles , je ne l'ai jamais vu. C'est vraiment scandaleux !", dénonce Alioune Ndao dans les colonnes du journal Les Echos.

Avant d'ajouter: "Et j'approuve à 200% que le ministère ait envoyé l'Igagj pour faire une enquête et prendre des sanctions s'il y a lieu. Il est vrai que j'ai lu dans l'interview du président Ousmane Kane que le dossier avait été déjà adressé au ministère de la Justice. Est ce que ce n'est pas à cause de la lenteur du ministère de la Justice que tout cela est sorti dans la rue ? En tout état de cause, c'est une situation condamnable à tous à tout point de vue. Ce sont des magistrats du siège, ils sont soumis à l'obligation de réserve. Quand ils ont des problèmes à régler, ces problèmes doivent être réglés à l'interne"

Fatoumata Bintou NDOUR

Mardi 25 Août 2020 - 10:08


div id="taboola-below-article-thumbnails">


1.Posté par Ndiaye le 25/08/2020 10:41
Actuellement dans le pays on ne sent pas l'autorité
Trop de pagaille
On déguerpi les ouvriers mécaniciens
Alors une zone infecte qui est le fora marche des bœufs et vendeurs de pailles font ce qu'ils veulent
Insalubrité et insécurité bien vu et connus des autorités, mais on se tait ,tant pis pour ceux qui habitent dans la zone ,et tant pis pour l'environnement

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter