Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



L'arrestation de Bartomeu fait le tour du monde, la tension monte au sein du vestiaire de MU

L'arrestation de Bartomeu fait le tour du monde, grosse tension à Manchester United ou encore la prise de bec entre Monchi et Koeman. Revue de presse Foot Mercato les dernières informations de la presse sportive européenne.



L'arrestation de Bartomeu fait le tour du monde, la tension monte au sein du vestiaire de MU
L'arrestation de Bartomeu fait le tour du monde

Une information qui a fait l'effet d'une bombe hier : l'ancien président du FC Barcelone, Josep Maria Bartomeu, a été arrêté par la police espagnole après une perquisition du siège du club blaugrana ce lundi. Il a passé la journée en garde à vue et la nuit en détention. Cela fait bien sûr la une partout en Espagne ce matin. Comme les journaux Sport et Mundo Deportivo, qui parlent de «coup de force au sein du Barça.» L'Esportiu explique qu'il faudrait renommer l'affaire le «Bartogate» au lieu du «Barçagate». Cela fait même la une des quotidiens généralistes espagnols comme El Pais ou El Mundo, qui évoquent une affaire qui «balaie Bartomeu.» L'information fait la une également du Guardian, de Tuttosport ou encore du journal russe Sport Express. On retrouve même le visage de Bartomeu en première page du journal vénézuélien Méridiano. Preuve de l'ampleur de la nouvelle d'hier.


De Gea critique ses coéquipiers

Ça tangue un peu du côté de Manchester United. Les Red Devils font encore la une de quelques tabloïds anglais ce matin. Après les critiques de certains joueurs envers l'arbitrage, ce sont les mots de David De Gea contre ses coéquipiers qui font la une du Daily Star. Le portier espagnol est sorti frustré du match nul de dimanche contre Chelsea (0-0) et s'est plaint devant la presse que certains des ses coéquipiers, notamment les joueurs offensifs, n'en aient pas fait assez. «Si nous voulons faire quelque chose de bien et que nous voulons gagner des trophées et gagner le championnat, nous devons battre les grosses équipes», a-t-il dit. «Nous n'avons pas eu beaucoup d'occasions. Nous n'avons pas assez créé. Ce n'était pas suffisant, pour être honnête», a-t-il complété. Preuve d'une cassure au sein du vestiaire de Manchester ?

Monchi à Koeman : «t'es une pleureuse !»

Le choc de demain entre le Séville FC et le FC Barcelone en demi-finale retour de la Coupe du Roi promet d'être bouillant. Déjà parce que les Blaugranas voudront renverser la situation (défaite 0-2 à l'aller) afin de se qualifier pour la finale. Mais surtout, cela s'annonce tendu après les révélations de la chaîne de télévision Movistar sur le match de samedi dernier. Les caméras ont capté un moment durant la rencontre où le directeur sportif de Séville, Monchi, et l'entraîneur néerlandais du Barça, Ronald Koeman, s'invectivaient. Le premier lançant même au deuxième après avoir critiqué une décision arbitrale : «t'es une pleureuse !» Avant de compléter par : «les déclarations de la pleureuse ont fait effet.» Le moindre coup de sifflet demain soir devrait être scruté à la loupe par les deux équipes.

Fana CiSSE

Mardi 2 Mars 2021 - 09:17