Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



L'espion israélien Pollard libre après 30 ans de prison aux Etats-Unis

Jonathan Pollard doit être libéré vendredi 20 novembre après avoir passé près de la moitié de sa vie en prison aux Etats-Unis pour avoir espionné au profit d'Israël. Depuis son arrestation en novembre 1985, Israël n'a cessé de réclamer sa libération. Plusieurs patrons de la CIA avaient menacé de démissionner si un président des Etats-Unis venait à le libérer.



Né à Galveston, au Texas, dans une famille juive, Jonathan Pollard a aujourd'hui 61 ans. Diplômé de l'université de Stanford, il a été recruté par l'US Navy en 1979. Son poste d'analyste civil du renseignement lui donne accès à des documents classés top secret. En juin 1984, il rencontre un colonel israélien et lui propose de lui communiquer des informations classées. Il aurait également transmis des informations à l'Afrique du Sud.

Une nuit il se rend à l'ambassade d'Israël et explique qu'il va sans doute être découvert et demande refuge et protection. L'ambassade lui ferme la porte au nez  : pas question d'avoir des ennuis avec Washington. Il est arrêté le 21 novembre 1985 et condamné en 1987 à la prison à perpétuité.

Rétribution en diamant
Le flot d'nformations qu'il a données à Israël est impressionnant. Entre autres : des milliers de documents classés «secret défense» et un manuel en dix volumes portant sur le réseau de surveillance électronique des Etats-Unis. En contrepartie, il a empoché 10 000 dollars, une bague de diamant et saphir, avant d'être finalement payé 2 500 dollars par mois. Israël n'a finalement admis qu'en 1998 qu'il était un de ses agents et n'a cessé depuis de réclamer sa libération.
source:rfi.fr



Vendredi 20 Novembre 2015 - 09:27