Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



L'horreur de la torture sous Jammeh en Gambie



L'horreur de la torture sous Jammeh en Gambie
Dans la série de la BBC intitulé "Courrier d'Afrique" compilant des lettres de journalistes africains, l'écrivain Sierra-léonais et gambien Ade Daramy souligne que les Gambiens essaient de faire face aux horreurs commises sous le régime autoritaire de l'ancien président Yahya Jammeh.

Les citoyens de la Gambie ont une image d'eux-mêmes et de la façon dont ils aimeraient que le reste du monde les voit.

La Gambie dans l'imaginaire populaire - à l'intérieur comme à l'extérieur du pays - est un pays qui rappelle des brochures touristiques, des guides de randonnées pour admirer les oiseaux, des publicités de plages ensoleillées et une côte agréable caressée par l'océan.

Il n'est pas étonnant de retrouver dans le tempo "Gambia Nice", l'un des airs les plus populaires de ces dernières années, le vers suivant : "La paix et l'amour sont tout ce qu'il y a dans ma patrie."

Tout récemment, il y a cependant eu dans le pays une situation qui a donné aux Gambiens moins de raisons de sourire : les audiences devant la Commission Vérité, réconciliation et réparation (TRRC).

Elle a été créée pour établir un "bilan sur la nature, les causes et l'ampleur des violations et des abus des droits de l'homme commis entre juillet 1994 et janvier 2017" - une période qui englobe les 22 années de règne du président Yahya Jammeh, aujourd'hui en exil.

Des auditions télévisées

La commission, composée de 11 membres issus de divers milieux de la société gambienne - femmes et hommes de religions et d'origines ethniques différentes - qui ont la responsabilité d'examiner chaque dossier et de décider de l'octroi de réparations aux victimes.

bbc

Vendredi 7 Juin 2019 - 12:59



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter