Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



La COSEDDH et le ROADDH exigent la libération de Guy Marius Sagna et Cie



La Coalition Sénégalaise des Défenseurs des Droits Humains (COSEDDH) et le Réseau Ouest Africain des Défenseurs des Droits Humains (ROADDH) se disent préoccupés par l’arrestation et le placement sous mandat de dépôt de l’activiste Guy Marius Sagna de l’organisation FRAPP FRANCE DEGAGE et de 7 autres personnes "suite à une manifestation pacifique organisée devant le palais présidentiel à Dakar le vendredi 29 Novembre 2019 pour protester contre l’augmentation du prix de l’électricité".

Dans un communiqué parvenu à PressAfrik, les deux organisations de défense des droits humains, rappellent que "la liberté d’expression et la liberté de rassemblement pacifique sont garanties par la Constitution du Sénégal et les traités régionaux et internationaux des droits humains dont l’Etat du Sénégal est partie".

La Coalition Sénégalaise des Défenseurs des Droits Humains et le Réseau Ouest Africain des Défenseurs des Droits Humains appellent l’Etat du Sénégal à respecter ses engagements internationaux en matière de liberté d’expression et de rassemblement pacifique et à abroger toute disposition législative, réglementaire ou mesure administrative qui entrave l’exercice de ces libertés.

Ils exigent la libération immédiate et sans condition de Guy Marius Sagna et des autres manifestants arrêtés.
Ces deux coalitions d’organisations affirment qu'elles ne ménageront aucun effort "pour que ces personnes injustement incarcérées retrouvent la liberté".
 
 Pour rappel, les sept autres personnes placées sous mandat de dépôt en même temps que Guy Marius Sagna sont : Dr Babacar Diop leader des FDS, Malick Diao Biaye, Ousmane Diallo, Souleymane Diokou, Papa Abdoulaye Touré, Ousmane Sarr et Leuz.

AYOBA FAYE

Samedi 7 Décembre 2019 - 08:41



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter