Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



La Cour des comptes accueille sa première femme... Zeynabou Mbengue Wade



Zeynabou Mbengue Wade, première femme sénégalaise à accéder à être admise à la Cour des comptes
Zeynabou Mbengue Wade, première femme sénégalaise à accéder à être admise à la Cour des comptes
Ils sont au nombre de 7 nouveaux magistrats dont une femme à prêter serment à la Cour des comptes, ce mardi. Désormais, membres à part entière de la compagnie des magistrats de ladite Cour, ils feront l’apprentissage de leur nouveau métier au contact des entités soumises à leur contrôle dont la diversité constitue une bonne école d’intelligence et d’intuition.

Il y a une particularité, rarissime pour être notée, dans ce nouvel arrivage. C'est la présence d'une femme parmi les agents. Une première dans cette institution.
 « votre arrivée à la Cour, alors que le dernier recrutement de magistrats remonte en 2003, est une précieuse bouffée d’oxygène, au moins à deux titres. D’abord, la présence, pour la première fois, d’une femme comme membre de la Cour des comptes, met un terme à notre malaise pour une longue absence de diversité de genre en notre sein », informe Mamadou Faye Premier Président de la Cour des comptes : 
 
Mieux précise le président Faye : « Cette dame, en perçant notre citadelle interne, prouve, encore une fois, qu'il est bien possible de concilier merveilleusement vie professionnelle et vie familiale ».
 
"J'espère pouvoir faire prévaloir mes compétences"
Madame Seynabou Mbengue Wade qui ne cache pas ses sentiments, affirme son engagement à ne pas décevoir les Sénégalais. « Je suis très honorée. Je suis très fier également. Par la grâce de Dieu, j’ai pu réussir le concours et accéder à la Cour des comptes. J’espère pouvoir faire prévaloir mes compétences, mais en comptant humblement, modestement sur la compétence des collègues. C'est une institution de contrôle de la gestion des finances publiques, nous espérons pouvoir, à travers notre travail,n permettre au Sénégal d’améliorer sa gestion des finances publiques. Et de permettre une meilleure utilisation des deniers publics pour le bien-être des populations ».   


Mardi 23 Avril 2019 - 10:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter