Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



La RDC se dote d'un nouveau gouvernement



La RDC se dote d'un nouveau gouvernement
Une nouvelle équipe gouvernementale, constituée de personnalités toutes acquises au président Félix Tshisekedi, a été dévoilée ce lundi 12 avril en RDC. Cette nomination intervient quatre mois après la rupture de la coalition du président Tshisekedi avec son prédécesseur Joseph Kabila.

Après deux mois d'attente, la RDC a un nouveau gouvernement. Baptisée gouvernement de « l'union sacrée de la nation », la nouvelle équipe compte 57 membres, Premier ministre inclus. Soit dix de moins que la précédente. Mais cela reste au-delà de ce qui était espéré, y compris par le chef du gouvernement Sama Lukonde, au vu des maigres ressources de l’État. 

Nommé en février dernier, ce dernier a justifié ses choix lors d'une conférence de presse. « Après ma nomination, j’avais annoncé des échanges avec les partis et regroupements politiques » qui ont été élargis à la société civile, a-t-il rappelé, énonçant les critères retenus pour ces nominations, comme le nombre de députés acquis ou encore les qualités morales.

Cette nouvelle équipe comprend quatre vice-Premiers ministres, neuf ministres d’État, 31 membres, un ministre délégué et dix vice-ministres. Elle est composée de 27% de femmes, nommées à des postes clé, comme Rose Mutombo au ministère de la Justice, ou Antoinette N’Samba aux Mines.

Un ministre sur cinq seulement provient de l’ancienne équipe. Pius Mwabilu reste à l’Urbanisme, Julien Paluku à l’Industrie, Jean-Lucien Bussa au Commerce extérieur. Il y a donc 80% de nouveaux venus, comme Patrick Muyaya au ministère de la Communication, mais ces nouvelles personnalités sont pour la plupart loin d’être inconnues.

On retrouve pour la première fois dans ce gouvernement des personnalités proches des opposants Moïse Katumbi et Jean-Pierre Bemba. Chacun a son vice-Premier ministre. Christophe Lutundula, proche de l’ancien gouverneur du Katanga, sera ainsi en charge des Affaires étrangères, tandis qu'Eve Bazaiba, secrétaire générale du MLC, s’occupera des questions environnementales.

Rfi

Lundi 12 Avril 2021 - 19:48


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter